Wolff : Mercedes doit rester prudent malgré la compétitivité retrouvée

Mercedes a été performant au Grand Prix du Canada, toutefois le directeur Toto Wolff appelle à la prudence pour les prochaines manches de la saison.

Wolff : Mercedes doit rester prudent malgré la compétitivité retrouvée

"Une hirondelle ne fait pas le printemps", prévient Toto Wolff après un Grand Prix du Canada réussi chez Mercedes. Après deux épreuves difficiles à Monaco et à Bakou, l'équipe allemande est parvenue à placer ses deux voitures dans le top 5 tout en proposant un rythme intéressant en qualifications et en course.

La performance de la marque à l'étoile est d'autant plus impressionnante qu'elle a été réalisée sur un circuit bosselé qui ne met pas en valeur les qualités de la W13, contrairement aux prochains tracés du calendrier. Néanmoins, le directeur Toto Wolff ne souhaite pas s'emballer. Selon lui, Mercedes ne s'est pas encore raccroché au wagon de tête.

"Je pense que nous devons être prudents", ajoute-t-il. "Nous n'étions pas dans le coup le vendredi, nous étions bons sous la pluie, ce qui était respectable, et nous avons fait partie à certains moments des voitures les plus rapides lors de la course. Dans le deuxième relais, Lewis et George étaient presque au niveau des leaders. Ils ne l'étaient pas vraiment mais dans certains tours, oui. C'est très encourageant à voir. Mais nous devons simplement être prudents. Il y a tellement de travail que nous devons faire pour être de nouveau devant, nous n'y sommes pas encore."

Si l'équipe Mercedes tout entière a retrouvé des couleurs au Canada, Lewis Hamilton a lui aussi mis un terme à sa propre série noire en retrouvant le chemin du podium, trois mois après l'avoir quitté au soir du GP de Bahreïn. Ayant précédemment comparé sa monture à la McLaren MP4-24 de 2009, la pire F1 de sa carrière selon lui, le Britannique se montre aujourd'hui bien plus optimiste quant à la suite de la saison.

"Ça a donné beaucoup d'espoir à moi et à l'équipe", indique-t-il au sujet de son podium au Canada. "Je pense que cette voiture a encore beaucoup à offrir. Le potentiel est vraiment là avec les bons réglages, et je pense que c'est la chose la plus difficile cette année : essayer d'optimiser les réglages. La fenêtre pour cette voiture est beaucoup, beaucoup plus petite que toutes les autres voitures que nous avons connues."

Lire aussi :

partages
commentaires
Horner alerte sur les "ravages" possibles des retards de fret en F1
Article précédent

Horner alerte sur les "ravages" possibles des retards de fret en F1

Article suivant

Verstappen/Sainz, une preuve que les pneus 2022 favorisent les luttes

Verstappen/Sainz, une preuve que les pneus 2022 favorisent les luttes