Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
23 jours
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
31 oct.
Prochain événement dans
42 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
04 déc.
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
83 jours

Wolff : Mercedes est au top grâce à sa philosophie de développement

partages
commentaires
Wolff : Mercedes est au top grâce à sa philosophie de développement
Par :

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, a expliqué qu'un changement de philosophie, pour s'éloigner de la recherche de performance pure en ligne droite, a été un facteur-clé dans le maintien du statut d'écurie de pointe en Formule 1.

Le moteur Mercedes disposait d'un important avantage de puissance lors des premières années de l'ère turbo hybride, mais ces dernières saisons les performances des constructeurs ont progressivement convergé. La marque à l'Étoile, qui sort de cinq doublés titres pilotes-constructeurs consécutifs, a signé la pole et la victoire au Grand Prix de Monaco cette année, pour la première fois depuis 2015, le circuit urbain – en mettant moins l'accent sur la puissance pure du groupe propulseur – était l'un des plus difficiles pour l'écurie lors des campagnes précédentes. Cette dernière a d'ailleurs réalisé la pole lors de cinq des six premiers GP de la saison et n'a plus été battue pour la victoire depuis le Mexique en octobre dernier, soit une série de huit courses.

Lire aussi :

"On peut voir le développement de cette équipe", a déclaré Wolff. "Au début de la réglementation des unités de puissance, nous avions une voiture à faible traînée dans les lignes droites et qui était portée par la puissance du moteur. Au fil des années, je pense que le châssis et l'unité de puissance ont convergé afin d'extraire le temps au tour optimal. Et une moitié de ça est liée au fait que le moteur est toujours impressionnant, mais aussi au fait que nous avons pu l'entourer d'un châssis qui a plus d'appui, et de traînée."

"Nous n'avons plus la voiture la plus rapide dans les lignes droites. Mais nous trouvons que ce compromis entre ces deux principaux blocs de performance fonctionne pour nous. Si vous m'aviez dit l'an passé que nous serions P1 et P2 [lors des qualifications de Monaco], je vous aurais dit 'ce serait génial', mais je n'y aurais probablement pas cru."

Lire aussi :

Quand il lui a été demandé la tâche que représente la piste de haute vitesse qu'est le Circuit Gilles Villeneuve de Montréal, lieu du GP du Canada ce week-end, Wolff a répondu : "Je pense que [chaque circuit] est un grand défi. Monaco, historiquement, n'était pas notre meilleur circuit et nous savions, au vu de la performance dans les virages lents de Barcelone, que nous aurions une chance, mais Monaco est encore différent."

"Au niveau de la performance de la voiture, sur un seul tour, nous avons assurément été les plus rapides [à Monte-Carlo], et nous étions très bons à Montréal l'an passé. C'est vraiment un défi exaltant et une autre grande motivation d'aller là-bas et d'essayer d'être aussi performants que possible."

Le Grand Prix du Canada dans le rétroviseur

Article précédent

Le Grand Prix du Canada dans le rétroviseur

Article suivant

Pneus : le Canada pourrait apporter des réponses aux écuries

Pneus : le Canada pourrait apporter des réponses aux écuries
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Adam Cooper