Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
22 jours
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
31 oct.
Prochain événement dans
42 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
04 déc.
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
83 jours

Wolff propose de diffuser les échanges radio internes

partages
commentaires
Wolff propose de diffuser les échanges radio internes
Par :

Toto Wolff estime que la diffusion des échanges radio au sein des écuries permettrait de se rendre compte des nombreuses péripéties qui agitent les coulisses des Grands Prix.

Entre la domination quasi sans partage de Mercedes en ce début de saison et la monotonie de certaines courses à un seul arrêt, les fans de F1 ont parfois le sentiment de s'ennuyer. Ainsi ils ont peu apprécié le manque de spectacle vu durant le Grand Prix de Belgique dimanche dernier. Lewis Hamilton s'en est presque excusé, rappelant ensuite plus fermement que ni lui ni son équipe n'étaient responsables de pareille situation et que les dirigeants de la discipline devaient en tirer les leçons. Néanmoins, derrière les apparences, il y a bien eu un Grand Prix disputé et surtout animé, y compris chez Mercedes. Le problème, selon Toto Wolff, c'est que tout ne se voit pas… ou plutôt ne s'entend pas ! Le directeur de l'écurie allemande suggère ainsi de diffuser les communications internes aux équipes pour divertir les téléspectateurs.

Lire aussi :

"Je comprends ce que disent les fans", assure-t-il quant au manque de spectacle à Spa-Francorchamps. "Il y a des Grands Prix qui ne sont pas très divertissants et il y en a d'autres où c'est le contraire. Je pense que ce serait trop simpliste de dire qu'il y a de bons et de mauvais matchs de football, mais en fait, personne ne veut voir une équipe s'envoler au championnat."

"Nous doutons en permanence, nous ne croyons vraiment pas que le championnat est plié, et naturellement, il y a beaucoup plus de péripéties en coulisses, dans la préparation des pièces, les casses moteur au banc d'essai, la volonté d'apporter des évolutions en piste à la dernière minute, ou toutes les préoccupations autour du fait de parvenir à ne faire qu'un seul arrêt. Je crois que nous devrions étudier la possibilité de rendre ces communications accessibles aux fans, de manière à ce qu'ils puissent vraiment suivre ce qui se passe et voir ce qui se dit dans les intercoms. Si chaque équipe les ouvrait, ce pourrait être une manière supplémentaire de renforcer le facteur de divertissement."

Wolff ne présente pas son idée comme une recette miracle mais comme un recours supplémentaire en cas de course ennuyeuse. Il estime par ailleurs que d'autres facteurs devraient permettre prochainement d'assister à des courses plus spectaculaires, à commencer par le fait de se rendre sur des circuits qui n'étaient initialement pas prévus au calendrier comme le Mugello, le Nürburgring, Portimão, Imola et Istanbul.

"Le Mugello est un circuit incroyable, que je connais de par mon passé [de pilote]", ajoute Wolff. "Ce sera passionnant de voir des F1 là-bas. J'ai hâte d'aller à Portimão, ou ça monte et ça descend. C'est là aussi un endroit spectaculaire, qui pourrait être très divertissant. Il y a également le retour sur le légendaire tracé d'Imola. Et puis la Turquie, Bahreïn [avec un second tracé]. Beaucoup de changements se présentent à nous et j'espère qu'ils augmenteront le spectacle."

GP de Sakhir : un tour en 54 secondes pour des qualifs "chaotiques"

Article précédent

GP de Sakhir : un tour en 54 secondes pour des qualifs "chaotiques"

Article suivant

McLaren ne sous-estime pas Ferrari pour la troisième place

McLaren ne sous-estime pas Ferrari pour la troisième place
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Basile Davoine