Wolff redoute un nouveau crash entre Verstappen et Hamilton

Toto Wolff, directeur de Mercedes, a appelé Lewis Hamilton et Max Verstappen à revenir à une rivalité plus saine. Dans le cas contraire, le monde de la F1 serait témoin de nouveaux accidents.

Wolff redoute un nouveau crash entre Verstappen et Hamilton

Le débat autour de l'accident impliquant Lewis Hamilton et Max Verstappen au Grand Prix de Grande-Bretagne a gagné en intensité au cours de ces derniers jours. Aujourd'hui, les deux pilotes continuent de camper sur leurs positions et les retrouvailles, programmées pour le Grand Prix de Hongrie, promettent d'être explosives. Ainsi, Toto Wolff a reconnu que le scénario de Silverstone pouvait tout à fait se reproduire sur le Hungaroring.

Lire aussi :

Dans une entrevue accordée à Motorsport.com, le directeur de Mercedes a admis que le crash avait propulsé la rivalité entre Hamilton et Verstappen dans une toute nouvelle dimension. Et bien qu'il soit devenu difficile de prédire l'évolution de la relation entre les deux hommes, Wolff a affirmé que seul un retour au calme pourrait empêcher de revivre un accrochage dans le premier tour.

"Je pense que l'intensité [de la rivalité Hamilton/Verstappen] a augmenté depuis Silverstone", a commenté Wolff. "Ce n'est certainement pas la dernière fois qu'ils se battent pour une position sur la piste et espérons qu'à l'avenir, ces batailles se dérouleront de manière plus sportive. Dans le cas contraire, il y aura plus d'accrochages."

Wolff a également révélé que par le passé, Hamilton évitait volontairement les contacts pour préserver ses chances au championnat. Une stratégie que le pilote Mercedes avait continué d'appliquer cette saison puisque ses précédents duels face à Verstappen étaient peu risqués. Néanmoins la donne a changé au GP de Grande-Bretagne : pour la première fois, le niveau d'engagement et les conséquences ont été bien plus importants.

"Je pense que le succès [de Hamilton] ne vient pas seulement de son talent sur la piste mais aussi de sa maturité", a poursuivi l'Autrichien. "Penser sur le long terme est crucial pour gagner des championnats, car il faut marquer des points. Lors des dernières courses, on en est arrivé à une situation où céder une position en piste faisait partie du jeu. Cette fois-ci, aucun des deux n'a cédé et cela s'est terminé par une lourde collision."

Mais Wolff a aussi été catégorique : Hamilton n'a pas délibérément provoqué un accident dans le premier tour. "Je pense qu'il n'a pas cherché à prouver quelque chose", a déclaré Wolff. "Il a gagné 99 courses et a été sept fois Champion du monde. Lewis Hamilton n'a plus besoin de prouver quoi que ce soit."

Si les accidents chez Mercedes se sont faits rares ces dernières années, il fut un temps où ils étaient presque quotidiens. Entre 2014 et 2016, la relation entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton a tourné au vinaigre et la diplomatie de Wolff ne fut pas suffisante pour éviter les drames. Le directeur a toutefois indiqué que la comparaison n'était pas pertinente dans la mesure où la rivalité actuelle concernait un pilote appartenant à une autre équipe.

"Les conflits externes sont faciles à gérer", a affirmé l'Autrichien. "C'est très différent de ce que nous avons connu au sein de l'équipe. [Les conflits internes] sont très difficiles à gérer parce qu'il faut que les deux pilotes soient dans un bon état d'esprit pour gagner le championnat constructeur, et il faut qu'ils pilotent en respectant les valeurs de l'équipe et de la marque."

partages
commentaires
Mercedes : "Blessé" à Silverstone, Red Bull contre-attaquera en Hongrie

Article précédent

Mercedes : "Blessé" à Silverstone, Red Bull contre-attaquera en Hongrie

Article suivant

Mick Schumacher devrait avoir un nouveau baquet en Hongrie

Mick Schumacher devrait avoir un nouveau baquet en Hongrie
Charger les commentaires