Wolff : Verstappen est une option pour Mercedes mais pas la seule

Le contrat liant Lewis Hamilton à Mercedes prendra bientôt fin, ce qui pourrait pousser l'écurie allemande à recruter un pilote pour la saison 2022. Toto Wolff, le directeur d'équipe, estime que Max Verstappen serait alors un candidat crédible mais il n'est pas le seul nom à figurer sur sa liste.

Wolff : Verstappen est une option pour Mercedes mais pas la seule

En 2013, Toto Wolff a pris la tête de l'écurie Mercedes et a vécu l'intégralité de la domination des Flèches d'Argent en Formule 1 depuis le fond du garage. À ce jour, l'écurie allemande pointe à 118 Grands Prix remportés et a raflé tous les titres en jeu depuis la saison 2014. Sur ces sept saisons, Lewis Hamilton a glané six titres de Champion du monde, le mettant au même niveau que Michael Schumacher.

En 2021, le Britannique a l'opportunité de décrocher une huitième couronne, du jamais vu en Formule 1. Il est indéniable que le Britannique a été, et continue d'être, l'un des premiers artisans du succès de Mercedes en catégorie reine. Mais les années passent et le récent bras de fer entre l'écurie et Hamilton dans le renouvellement de son contrat n'a débouché que sur une prolongation d'un an. Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com Italie, Toto Wolff s'est confié sur le futur de Mercedes et "l'après Hamilton".

"Lewis est chez Mercedes depuis toujours et il fait partie intégrante de l'équipe", lance l'Autrichien. "Il contribue aux performances de l'équipe, il est le plus visible de toutes les personnes qui travaillent dans l'équipe et joue un rôle fondamental dans notre succès. Il pilote la voiture, il est la dernière ligne d'attaque avec Valtteri [Bottas]. Et c'est pourquoi il nous est essentiel aujourd'hui."

Lire aussi :

Des rumeurs se font de plus en plus insistantes sur le futur duo de pilotes de la marque à l'étoile et celles-ci incluent un certain Max Verstappen. Le Néerlandais est très vite apparu comme un diamant brut lorsqu'il a remporté son premier Grand Prix disputé sous les couleurs de Red Bull, en 2016. Mais jamais l'écurie autrichienne n'a été en mesure de lui donner une monoplace capable de tenir la dragée haute aux Mercedes sur l'ensemble d'une saison.

Voir Verstappen enfiler une combinaison noire en 2022 ou au-delà serait bénéfique pour les deux parties car d'une part, cela permettrait au pilote Red Bull d'avoir l'arme absolue pour atteindre son rêve de titre et d'autre part, les épaules du Néerlandais seraient assez solides pour supporter le vide créé par le départ de Hamilton.

Mais Mercedes a-t-il réellement besoin de faire son marché chez la concurrence en vue du remplacement du septuple Champion du monde ? L'absence de Lewis Hamilton au Grand Prix de Sakhir 2020, à la suite d'un résultat positif au COVID-19, a donné la possibilité de voir un nouveau pilote prendre le volant de la monoplace la plus performante de la grille. En qualité de membre du programme des jeunes pilotes, George Russell a eu cet honneur et a impressionné, manquant de peu pole position et victoire.

Verstappen est donc un candidat intéressant, néanmoins, comme le précise Wolff, il n'est pas le seul visage de la Formule 1 du futur. "Vous observez toujours les personnes qui pourraient être dans une Mercedes ces prochaines années. Max est assurément une grande star de demain, mais il n'est pas seul. Je vois arriver un très bon groupe de jeunes pilotes qui ne sont pas encore dans les machines dont ils ont besoin pour gagner", ajoute-t-il.

Quel avenir pour Valtteri Bottas ?

C'est devenu une habitude en catégorie reine, Valtteri Bottas fait de nouveau l'objet de critiques cette saison. Contrairement au pilote qu'il a remplacé, Nico Rosberg, le Finlandais n'a jamais pu contester le titre mondial à son équipier. Et alors que la pression exercée par Red Bull au classement général cette année est assez forte, plusieurs questions au sujet de l'avenir de Bottas à Brackley commencent à se poser. Est-il le premier choix de Mercedes pour la saison 2022 ? Ou faut-il faire le pari de la jeunesse en donnant une promotion à Russell ?

"Les deux", répond Toto Wolff. "Valtteri reste notre pilote, et je serai toujours loyal envers nos deux pilotes, sans m'attarder sur l'avenir. Mais nous avons tous l'obligation de nous pencher sur... comment dire ? Il faut élaborer des plans. Et à cet égard, nous devons envisager toutes les options pour les deux voitures. Nous avons deux pilotes juniors Mercedes avec Esteban [Ocon] et George, ils jouent un certain rôle. Et nous gardons également un œil sur les autres jeunes qui sont en train de progresser. Mais cela dit, aujourd'hui, il n'y a que deux pilotes que j'admire et c'est Valtteri et Lewis."

Propos recueillis par Roberto Chinchero

partages
commentaires
Lewis Hamilton parmi les 10 sportifs les mieux payés au monde
Article précédent

Lewis Hamilton parmi les 10 sportifs les mieux payés au monde

Article suivant

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1
Charger les commentaires