Wolff n'intervient pas entre Vettel et Aston Martin

partages
commentaires
Wolff n'intervient pas entre Vettel et Aston Martin
Par :

Toto Wolff dément jouer le rôle que certains lui prêtent dans l'éventuel recrutement de Sebastian Vettel par Aston Martin.

Toto Wolff a lui-même fait savoir qu'il n'agissait pas en coulisses pour faciliter une éventuelle arrivée de Sebastian Vettel chez Racing Point, qui deviendra l'année prochaine l'écurie officielle d'Aston Martin en Formule 1. Non conservé par Ferrari à l'issue de la saison en cours, Vettel n'a pas encore réglé la question de son avenir et les options sont réduites. Le quadruple Champion du monde a reconnu avoir entamé de "vagues discussions" avec Racing Point mais a insisté sur le fait que rien n'était encore concret.

Lire aussi :

Directeur de Mercedes, Wolff est également actionnaire minoritaire d'Aston Martin, dont il a acquis 5% des parts en avril dernier, mais il rappelle que le raccourci serait trop facile, bien qu'il soit également un ami proche de Lawrence Stroll. Les liens entre Racing Point et Mercedes sont également étroits en raison de la fourniture des unités de puissance et des boîtes de vitesses par le constructeur allemand à la structure de Silverstone.

"Mon actionnariat dans la société automobile [Aston Martin] n'est pas lié du tout à l'équipe de F1 [Racing Point]", rappelle Wolff. "Je ne suis impliqué dans aucune discussion entre Lawrence Stroll, Otmar [Szafnauer, directeur de Racing Point] et Sebastian. Naturellement, je connais très bien Sebastian et j'ai participé à des rencontres sociales, disons-le ainsi, mais rien de plus que ça." 

En coulisses, Racing Point réfléchirait à la possibilité de rompre son contrat avec Sergio Pérez, qui disposerait d'une clause permettant une telle manœuvre, afin de s'octroyer les services de Vettel aux côtés de Lance Stroll. Bien qu'il ne soit pas impliqué, Wolff ne doute pas de l'apport dont pourrait faire profiter le pilote allemand à l'écurie.

"Je pense que Checo [Pérez] est un élément précieux de l'équipe, c'est un bon pilote, que Racing Point connaît", souligne Wolff. "Et d'un autre côté, Sebastian est quatre fois Champion du monde, il est rapide, il a beaucoup d'expérience en ingénierie, et c'est un atout marketing important. Au bout du compte, ce sera la décision de Lawrence pour déterminer quel est le meilleur line-up pour son écurie de course."

Ferrari annonce la restructuration de son département technique

Article précédent

Ferrari annonce la restructuration de son département technique

Article suivant

Le GP d'Espagne n'est pas menacé par le coronavirus

Le GP d'Espagne n'est pas menacé par le coronavirus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari Races , Racing Point
Auteur Basile Davoine