Tsunoda n'a "aucune raison d'être nerveux" pour ses débuts en F1

Yuki Tsunoda va conserver l'état d'esprit qui a fait son succès en formules de promotion, sans stress.

Tsunoda n'a "aucune raison d'être nerveux" pour ses débuts en F1

Pour cette saison 2021 de Formule 1, s'il est un débutant qui suscite l'enthousiasme par ses performances en formules de promotion et par son style de pilotage, c'est bien Yuki Tsunoda. Il a suffi au petit Japonais de quatre saisons en monoplace pour atteindre l'élite : deux en F4 Japon (avec le titre en 2018), suivies d'une neuvième place en FIA F3, où il a découvert les circuits européens, et d'une troisième position en Formule 2 l'an passé. Ses performances lui ont permis de rejoindre le Red Bull Junior Team il y a deux ans, puis d'intégrer la Scuderia AlphaTauri en F1 dès 2021 ; il compte y garder la même approche offensive en restant calme malgré l'enjeu.

Lire aussi :

"Je ne m'attendais pas à devenir pilote de F1 si vite", reconnaît Tsunoda dans les colonnes de Sportsmail. "Quand j'étais en F4 au Japon, bien sûr, j'ai toujours eu l'objectif de devenir pilote de F1, mais je ne m'attendais pas à l'être à 20 ans. C'est un rêve devenu réalité."

"C'est ma première saison, je veux juste attaquer d'emblée. Faire des erreurs ne m'inquiète pas. Je veux juste prendre pas mal d'expérience et tout réussir à partir du milieu de saison jusqu'à la fin. Je n'ai aucune raison d'être nerveux car je ne sais pas ce qui va se passer. Et je ne sais toujours pas quel sera mon niveau de performance sur la grille, je suis donc juste impatient, je n'ai pas peur. Je me concentre sur mon pilotage et sur mes performances."

Interrogé spécialement sur sa nature combative, Tsunoda ajoute : "Je pense que mon pilotage a l'air agressif parce que j'ai beaucoup de confiance au freinage. Et je suis vraiment fort et confiant pour dépasser. J'essaie toujours d'y arriver du premier coup, je ne veux pas que l'autre pilote et moi hésitions et que ça abîme mes pneus, je consacre donc tous mes efforts au freinage, et je suis vraiment content qu'[AlphaTauri] recherche ce style agressif et l'apprécie. J'essaie donc juste de conserver ce style même en Formule 1, et je compte gagner en confiance jusqu'à la fin [de la saison]."

Yuki Tsunoda, AlphaTauri AT02

Tsunoda est néanmoins conscient des progrès qu'il doit réaliser sur certains points : "Actuellement, ma plus grande faiblesse est ma régularité, il faut donc juste que je travaille dur pour obtenir cette régularité. Surtout en Formule 1, la régularité est vraiment très importante. Je vais donc juste travailler dur pour améliorer ce point faible." L'an passé, en Formule 2, le pilote Carlin s'est illustré avec quatre pole positions, signe de sa pointe de vitesse, et trois victoires ; cependant, dans 11 des 24 épreuves, il a échoué à marquer des points. Personne n'a fait pire parmi les neuf premiers du championnat.

Tsunoda ne manque en tout cas pas d'ambition : il espère vaincre son partenaire chez AlphaTauri, Pierre Gasly, qui reste sur une excellente saison 2020. Le pilote nippon compte ainsi faire ses preuves pour prouver qu'il mérite un baquet aux côtés de Max Verstappen chez Red Bull Racing.

"Je sais que Max est vraiment rapide, il est l'un des pilotes avec lesquels je veux rouler. À l'avenir, Red Bull est évidemment une très bonne équipe, ils ont une très bonne voiture. J'espère y rouler un jour et rouler avec Max, mais il est dans une autre écurie avec un objectif différent. Et je suis vraiment content de rouler avec AlphaTauri cette année. Je me concentre donc sur cette année ainsi que sur le fait de battre mon coéquipier et d'essayer de marquer autant de points que possible."

"J'espère pouvoir rouler avec Max à l'avenir, mais je me concentre sur cette année avec AlphaTauri. Je pense que cette équipe est vraiment, vraiment bonne, surtout pour une première année, car ils ont beaucoup d'expérience avec les rookies et savent comment les faire progresser et se développer. Pour l'instant, je veux donc juste travailler avec eux, et être performant pour eux", conclut Tsunoda.

partages
commentaires
Mohammed ben Sulayem est candidat à la présidence de la FIA

Article précédent

Mohammed ben Sulayem est candidat à la présidence de la FIA

Article suivant

Lewis Hamilton ne pense pas arrêter la F1 en 2021

Lewis Hamilton ne pense pas arrêter la F1 en 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Yuki Tsunoda
Auteur Benjamin Vinel