Zanardi - Tout n'est pas de la faute d'Arrivabene chez Ferrari

partages
commentaires
Zanardi - Tout n'est pas de la faute d'Arrivabene chez Ferrari
Redazione
Par : Redazione
8 janv. 2017 à 17:30

Interrogé par la Gazzetta dello Sport, Alessandro Zanardi est revenu sur plusieurs sujets de la F1, de l'état de la Scuderia Ferrari à la retraite de Nico Rosberg avec les candidats au baquet Mercedes.

Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari
Alex Zanardi
#50 BMW Team Italia BMW M6 GT3: Alex Zanardi
Le vainqueur #50 BMW Team Italia BMW M6 GT3: Alex Zanardi
Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari avec Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes
Alex Zanardi
Pascal Wehrlein, Manor Racing
Alex Zanardi
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valtteri Bottas, Williams FW38
Lewis Hamilton, Mercedes F1 Team teste les pneus Pirelli 2017

L'Italien, véritable légende du sport mondial grâce à sa carrière en sports mécaniques mais peut-être plus encore grâce à celle en sport paralympique, suite à son très grave accident de 2001 lors de l'épreuve de CART sur le Lausitzring, est un observateur avisé de la Formule 1.

Il y a disputé cinq saisons, sous les couleurs de Jordan, Minardi et Lotus au début des années 1990, avant un retour perdant, avec Williams, en 1999. 

S'il n'a jamais couru pour Ferrari, il a un avis sur les difficultés rencontrées par la Scuderia depuis plusieurs saisons. Pour lui, il ne faut pas s'attendre à des miracles en 2017, malgré le changement réglementaire important qui est attendu et les modifications dans l'organigramme de Maranello.

"Je ne pense pas qu'il faille attendre une grande amélioration de leur part. Hamilton va retrouver la victoire, je pense. La F1 est un monde compliqué. Gagner est le résultat d’une programmation parfaite."

Puis, interrogé sur le rôle de Maurizio Arrivabene, le directeur de l'écurie, dans cette disette, il se montre mesuré : "Il a un rôle difficile. La F1 nécessite un système dans lequel des techniciens et aussi les pilotes vont dans la même direction. Je pense qu’il n’est pas correct de lui attribuer toute la faute. Il a été laissé un peu seul. Actuellement, c’est le bon moment pour le soutenir."

Rossi, le choix "le plus logique" pour Mercedes

Dans le même temps, le grand sujet de discussion de l'intersaison est évidemment celui du second baquet Mercedes, aux côtés de Lewis Hamilton, suite à la retraite de Nico Rosberg. Valtteri Bottas est le favori désigné – mais pas encore officiel –, un choix que n'aurait pas fait Zanardi.

"Je pense que ça va être Bottas qui va le remplacer chez Mercedes. J’ai parié sur Wehrlein, un jeune pilote talentueux. Ça aurait été comme revoir l’année lors de laquelle McLaren a mis Hamilton aux côtés de Alonso. Nous savons comment ça s’est terminé. J’espérais quelque chose comme cela."

De manière très lointaine et sur le ton de la plaisanterie, l'hypothèse Valentino Rossi – qui avait été en son temps pressenti du côté de Ferrari – a été évoquée, par Toto Wolff lui-même, et ce choix n'aurait pas déplu à son compatriote.

"Il était le choix le plus logique. Il aurait été parfait pour donner un autre genre d'exposition à la discipline. La F1 a besoin de quelque chose comme ça, surtout pour la télévision. Actuellement, Mercedes reçoit beaucoup après chaque titre mondial acquis. Qu’apporterait ne serait-ce qu’une victoire de Valentino ?"

Enfin, quand la question lui est posée de sa propre candidature au baquet de la future W08 Hybrid, Zanardi répond, avec humour : "J’ai échangé les vœux avec Hamilton. C'est mon ami. Je lui ai écrit : ‘Si Mercedes me choisit pour 2017, personne ne pourra te suivre’. Je lui ai dit : ‘Imagine nous lors d’un départ en F1’. Lui dans sa monoplace Mercedes et moi, évidemment, à ses côtés dans un fauteuil roulant. Nous avons plaisanté !"

Avec Franco Nugnes

Prochain article Formule 1
Häkkinen - Bottas convoité par Mercedes ? "Une situation de rêve"

Previous article

Häkkinen - Bottas convoité par Mercedes ? "Une situation de rêve"

Next article

Pour Ecclestone et Hill, la Grande-Bretagne devrait aider Silverstone

Pour Ecclestone et Hill, la Grande-Bretagne devrait aider Silverstone

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Alex Zanardi
Auteur Redazione
Type d'article Interview