Zandvoort aurait besoin de changements "minimes" pour revenir en F1

partages
commentaires
Zandvoort aurait besoin de changements
Par : Adam Cooper
3 oct. 2018 à 07:02

Le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, pense qu'il ne faudrait que des changements "minimes" sur le circuit de Zandvoort pour qu'il puisse accueillir de nouveau un Grand Prix de F1.

Whiting a récemment visité Zandvoort pour déterminer ce qui serait nécessaire pour que la piste corresponde aux standards modernes de la F1, le circuit ayant accueilli la discipline pour la dernière fois en 1985. Il a depuis été reconstruit et raccourci à sa longueur actuelle de 4,3 km, et a accueilli quelques démonstrations de voitures de la discipline reine, Max Verstappen battant notamment le record du tracé dans une monoplace de 2012 plus tôt cette année.

Le co-propriétaire du circuit a affirmé qu'un retour de la F1 à Zandvoort était "réaliste", Whiting estimant pour sa part que le projet est réalisable. "Je pense qu'il y a un énorme potentiel à Zandvoort", a déclaré le Britannique, interrogé par Motorsport.com. "Il faudrait changer certaines choses, et il y a une grande volonté de changer. Mais je pense qu'il est bien trop tôt pour en parler."

Lire aussi :

"Ils reviennent vers nous avec quelques propositions et nous allons voir purement du point de vue du circuit – rien à voir avec les éléments commerciaux – mais, du point de vue de la sécurité sur le circuit, je pense que ça peut se faire. Il y aurait une belle longue ligne droite suffisante pour utiliser correctement le DRS, et l'on maintiendrait les éléments historiques du circuit également. Ce serait un très joli circuit."

Quand il lui est demandé si des modifications du tracé seraient nécessaires, Whiting de répondre : "Pas beaucoup. La quantité de travail est relativement minime." Il précise cependant que, dans le cas où le circuit serait candidat à l'accueil d'un Grand Prix, il faudrait étudier plus d'éléments encore.

"Je suis venu l'inspecter du point de vue de la sécurité. 'Est-ce que le circuit pourrait être modifié pour composer avec les F1 modernes ?' C'est tout. Maintenant, quelle taille fait le paddock, les accès, où va-t-on mettre les spectateurs... ce n'est pas de mon ressort normalement."

Après le Grand Prix de Russie, Whiting s'est rendu à Hanoï pour étudier un site potentiel pour un GP du Vietnam. Le site est à 9 km de la capitale, dans une zone en développement, certaines routes envisagées pour un Grand Prix n'étant pas encore construites.

Article suivant
Rétro 1973 - La Rondel/Token RJ02 de Formule 1

Article précédent

Rétro 1973 - La Rondel/Token RJ02 de Formule 1

Article suivant

Prost : "Les équipes B, un vrai danger" pour la F1

Prost : "Les équipes B, un vrai danger" pour la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités