Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits
Prime
Formule 1 Contenu spécial

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Par :
, Featured writer

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Il était certain que le Grand Prix des Pays-Bas, le premier depuis la dernière visite de la Formule 1 à Zandvoort il y a 36 ans, ferait le plein de fervents supporters locaux. Leur agitation teintée d'orange faisait plaisir à voir, créant une véritable brume colorée au moment du drapeau à damier. Il y avait une ambiance de festival qui pourrait rivaliser avec les plus grands stades de football, ou plutôt digne des boîtes de nuit les plus animées, compte tenu de la ribambelle de DJ néerlandais qui ont assuré le show tout le week-end.

Il était également certain que Zandvoort allait offrir une course relativement processionnelle si elle restait sans voiture de sécurité. C'est ce qui s'est passé, mais ce n'est pas faute d'avoir essayé. Dans l'intervalle de temps qui s'est écoulé entre les passages du circuit néerlandais au calendrier de la F1, le tracé avait été complètement remodelé après que le Scheivlak, ou le virage 7, ait tourné à droite dans le Mastersbocht et dans une plus grande section intérieure, plutôt que l'ancienne boucle extérieure. Ces changements ont été mis en place pour le nouveau millénaire et sont restés en grande partie dans les mêmes spécifications, jusqu'à ce que l'accord pour amener la F1 sur les bords de la mer du Nord soit signé.

partages
commentaires

L'arrivée de la pluie a inquiété Verstappen

Auteur de la pole position au Grand Prix des États-Unis, Max Verstappen a craint pour son temps lorsque des gouttes de pluie se sont abattues sur le circuit d'Austin en toute fin de Q3.

Hamilton : Mercedes a "un peu reculé" au fil des qualifs

Second sur la grille de départ du Grand Prix des États-Unis, Lewis Hamilton n'a pas pu surmonter les difficultés rencontrées par la Mercedes pour empêcher la pole de Max Verstappen.

La grille de départ du GP des États-Unis

Max Verstappen a décroché la pole position du Grand Prix des États-Unis à l'issue des qualifications. Cette grille de départ est provisoire, jusqu'à sa validation définitive par la FIA quelques heures avant la course.

Qualifs - Verstappen résiste au retour de Hamilton

Max Verstappen s'empare de la pole position du Grand Prix des États-Unis 2021. Le pilote Red Bull est accompagné de Lewis Hamilton en première ligne. Pénalisé, Valtteri Bottas s'élance neuvième.

EL3 - Pérez le plus rapide, Verstappen et Hamilton hors des clous

Sergio Pérez s'empare du meilleur temps de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix des États-Unis. Max Verstappen et Lewis Hamilton ont bouclé un tour plus rapide que le Mexicain mais les deux rivaux pour le titre n'ont pas respecté les limites de la piste.

Moteurs utilisés : où en sont les pilotes F1 ?

Voici un rappel des règles sur les unités de puissance et un point sur les éléments moteur utilisés par tous les pilotes de la grille F1 en 2021.

Alonso envoyé en fond de grille après un changement de moteur

Fernando Alonso partira en fond de grille lors de la course du Grand Prix des États-Unis 2021 de F1, en raison d'un changement de son unité de puissance.

Consignes : Alfa Romeo a mis les choses au clair avec Giovinazzi

Après avoir désobéi aux consignes énoncées par Alfa Romeo à la fin du Grand Prix de Turquie, Antonio Giovinazzi s'est entretenu avec Frédéric Vasseur, directeur de la structure suisse, qui n'a pas souhaité blâmer son pilote.

Schumacher : "Le problème, c'est que Mazepin ne m'écoute pas"

Article précédent

Schumacher : "Le problème, c'est que Mazepin ne m'écoute pas"

Article suivant

Haas multiplie les réunions face au conflit Mazepin/Schumacher

Haas multiplie les réunions face au conflit Mazepin/Schumacher
Charger les commentaires