Formule 1 GP d'Azerbaïdjan

Zhou "pas trop inquiet" pour son avenir en Formule 1

Le seul rookie du plateau 2022 a déclaré ne pas avoir commencé à penser à l'an prochain, alors que son contrat se terminera en novembre.

Zhou Guanyu, Alfa Romeo

Zhou Guanyu, premier pilote titulaire chinois dans l'Histoire de la Formule 1 et seul rookie de cette cuvée 2022, connaît un début de saison marqué par "des hauts et des bas", selon ses propres termes. Auteur d'une manche d'ouverture très encourageante à Bahreïn et du point de la dixième place, Zhou s'est montré régulier en finissant aux portes des points lors des deux courses suivantes, avant de marquer le pas suite à des problèmes de fiabilité.

Pourtant, son début de saison prometteur paraît désormais bien loin. Avec un seul point au compteur, le Chinois occupe la 18e place du classement, alors que son coéquipier Valtteri Bottas a déjà empilé 40 unités. Le degré d'expérience n'est pas le même, mais celui qui a terminé troisième du championnat de Formule 2 l'an dernier devra hausser son rythme s'il ne veut pas se retrouver en danger pour l'an prochain. Car pour le moment, Zhou n'a pas commencé à réfléchir à son avenir dans la discipline.

"C'est encore le début de la saison. Je n'ai donc pas encore de plans pour l'avenir. Mais j'apprécie beaucoup les moments que j'ai passés en Formule 1 jusqu'à présent", a exprimé le Shanghaien. "Bien sûr, il y a eu des hauts et des bas, à cause des raisons liées aux dernières courses. Mais dans l'ensemble, je me sens très heureux et c'est très agréable d'être ici. Et je pense qu'il y a encore beaucoup de courses pour que je puisse développer mes capacités en Formule 1."

Guanyu Zhou dans les rues de Monaco

Guanyu Zhou dans les rues de Monaco

"Je ne suis donc pas encore trop inquiet pour l'avenir. Et je pense que pour l'instant, je vais juste essayer de me concentrer sur le fait de me mettre à niveau et d'apporter à l'équipe des doubles arrivées dans les points. Et puis, si tout se passe comme prévu, je ne vois pas ce que sera l'avenir, mais je suis assez confiant que nous pouvons encore faire le travail cette saison et je ne suis pas trop inquiet concernant ce qui est à venir pour l'année prochaine."

Lors de la dernière course à Monaco, Zhou s'est montré plutôt à l'aise dans des conditions compliquées, notamment avec la pluie du début de course. Piégé par le drapeau rouge des qualifications et dernier sur la grille, le Chinois est remonté jusqu'à la 14e place, avant de se retrouver bloqué derrière l'AlphaTauri de Yuki Tsunoda après la vague d'arrêts au stand. Zhou a terminé l'épreuve 16e, alors qu'Alfa Romeo visait de gros points dans les rues de la Principauté.

Zhou aura l'occasion de retrouver le top 10 dès ce week-end, puisque la Formule 1 se dirige à Bakou. Circuit sur lequel il a décroché un podium l'an dernier en Formule 2, le #24 devra éviter une nouvelle déconvenue. Théo Pourchaire, deuxième du championnat dans l'antichambre de la discipline reine et membre de la filière Sauber, se verrait bien prendre le baquet du Chinois pour 2023.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Alfa Romeo arbore une livrée spéciale à Bakou
Article suivant Gasly juge "logique" pour Red Bull de reconduire Pérez

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse