Le retour d'Alfa Romeo en sport auto se précise

En fin de semaine dernière, le Conseil Mondial du Sport Automobile a approuvé officiellement la création du futur Championnat FIA Formule 2, qui a pour objectif de réduire l’écart existant entre la F3 et la Formule 1 et complétera une gamme complète de formules de promotion qui débute par la F4.

D'après les informations de Motorsport.com, un projet détaillé pour la F2 sera soumis au Conseil Mondial en juillet prochain, à la suite duquel les promoteurs intéressés seront sondés. Pour le moment, aucune date de lancement pour la première saison n’a été annoncée.

Désormais Président de la Commission Monoplace de la FIA, Stefano Domenicali est en charge du projet et de la mise en place de la nouvelle discipline. Il s’agira d’un championnat monotype, pour lequel Ferrari pourrait être le fournisseur moteur. On parle d’un bloc V6 non-hybride, qui serait alors badgé Alfa Romeo.

Le Président de Ferrari, Sergio Marchionne, a été très clair dans ses ambitions de pousser la marque Alfa Romeo – qui appartient au groupe Fiat qu’il dirige – dans un avenir proche. "Notre réseau industriel international se concentrera spécialement sur Alfa Romeo, et cette marque représentera le meilleur que l’Italie doit offrir", soulignait-il encore il y a quelques mois.

Depuis son départ des championnats de tourisme au milieu des années 2000, Alfa Romeo n’est plus officiellement représenté dans le sport automobile. L’aventure sportive de la marque italienne avait débuté en 1911, passant plus tard par deux titres mondiaux en Formule 1 lors des deux premières années d’existence de la catégorie reine (1950 et 1951). Ensuite, Alfa Romeo a fait des apparitions sporadiques comme constructeur ou motoriste, propulsant également des monoplaces en IndyCar et en F3.

Cette année, preuve de l’ambition affirmée de Sergio Marchionne, le logo Alfa Romeo a fait son apparition sur la livrée de la nouvelle Ferrari SF15-T.

A propos de cet article
Séries Formule 2
Type d'article Actualités
Tags alfa romeo, ferrari, fia f2