L'accident de Fittipaldi relance le championnat

Pietro Fittipaldi pouvait remporter le titre de Formule V8 3.5 à Austin, mais au contraire, le championnat est complètement relancé.

Alors que les 11 pilotes du plateau découvraient le Circuit des Amériques ce week-end, c'est René Binder qui a signé la première pole position sous la chaleur texane, auteur d'un chrono de 1'49"764. Le pilote Lotus devançait son coéquipier Pietro Fittipaldi de deux dixièmes, alors qu'Egor Orudzhev, troisième, pouvait nourrir des regrets, puisqu'il a signé le meilleur temps absolu dans le second partiel avant de rencontrer un drapeau jaune. Matevos Isaakyan, principal rival de Fittipaldi pour le titre, était cinquième, juste derrière un Álex Palou qui disputait son troisième meeting seulement dans la discipline.

En Course 1, René Binder s'est avéré intouchable. L'Autrichien a creusé un écart de près de cinq secondes sur Pietro Fittipaldi avant que la course ne soit neutralisée par la voiture de sécurité lorsque Giuseppe Cipriani est parti en tête-à-queue et a calé. Binder ne s'est pas laissé décontenancer pour autant, et n'a jamais été menacé par Egor Orudzhev, nouveau dauphin, le Russe ayant pris l'avantage sur Fittipaldi au restart. Ce dernier complétait néanmoins le podium.

La bataille pour la quatrième place entre Matevos Isaakyan et son compatriote Konstantin Tereschenko s'est achevée dans un accrochage qui a causé l'abandon du pilote Teo Martín. Álex Palou a ainsi pris la cinquième place.

Égalité parfaite pour la pole

La deuxième séance qualificative du week-end a été le théâtre d'un événement : Álex Palou et Pietro Fittipaldi ont tous deux signé le meilleur temps en 1'49"411 ! Palou ayant réalisé ce chrono en premier, c'est lui qui a obtenu la pole position. Egor Orudzhev et René Binder occupaient la deuxième ligne devant Matevos Isaakyan.

René Binder a calé au début du tour de formation, tout comme Yu Kanamaru au départ, ce qui signifie que neuf pilotes seulement ont abordé le premier virage à l'extinction des feux.

La lutte pour la victoire s'est jouée entre Palou et Orudzhev, mais l'Espagnol a eu la mauvaise surprise de reprendre la piste juste derrière Giuseppe Cipriani après son arrêt au stand obligatoire, et le quinquagénaire italien ne lui a fait aucun cadeau. Les mécaniciens AVF, de leur côté, ont réalisé un changement de pneus très rapide qui a permis à Orudzhev de prendre la tête de la course de justesse pour ne plus la quitter. Vainqueur, le Russe reste sur une série à la fois impressionnante et décevante de sept podiums et quatre abandons sur les 11 dernières courses.

Derrière eux, Pietro Fittipaldi a été victime d'un accélérateur bloqué alors qu'il occupait la troisième place en début de course et est venu percuter le mur de Tecpro au premier virage. Du pain béni pour ses rivaux au championnat !

La bataille pour le podium a par la suite été une véritable foire d'empoigne, et c'est Diego Menchaca qui en est sorti vainqueur pour son premier podium en Formule V8 3.5, alors qu'il était septième au premier tour. Matevos Isaakyan n'a fini que sixième, après une nouvelle touchette avec Konstantin Tereschenko, qui a échoué au huitième rang.

Six pilotes en lice pour le titre

Ce sont finalement six pilotes qui joueront le titre à Bahreïn dans deux mois, puisque Pietro Fittipaldi mène le championnat avec 223 points devant Matevos Isaakyan (213), Egor Orudzhev (198), Alfonso Celis Jr (192), René Binder (174) et Roy Nissany (174). Rendez-vous les 17 et 18 novembre.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formula V8 3.5
Événement Austin
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Pietro Fittipaldi , Rene Binder , Egor Orudzhev
Type d'article Résumé de course
Tags résumé