Bilan - Que retenir des essais de Barcelone ?

La Formule V8 3.5 était en piste la semaine dernière à Barcelone pour ses deux premiers jours d'essais collectifs. Motorsport.com dresse le bilan.

Bilan - Que retenir des essais de Barcelone ?
Inquiétude concernant les engagés
Inquiétude concernant les engagés
1/12

Photo de: Formula V8 3.5

La première chose à retenir de ces essais, c'est que la Formule V8 3.5 peine à attirer les concurrents. Douze pilotes seulement ont un contrat en bonne et due forme pour la saison 2016, alors que Tech 1 Racing et Pons Racing ont décidé de quitter le championnat. L'écurie Durango a été appelée à la rescousse pour compléter le plateau.
Kanamaru meilleur temps
Kanamaru meilleur temps
2/12

Photo de: Formula V8 3.5

De façon quelque peu surprenante, c'est l'inexpérimenté Yu Kanamaru, aperçu en Formule Renault 3.5 en fin de saison dernière, qui a signé le meilleur temps de ces deux jours d'essais en 1'29"571. Le Japonais évolue pourtant au sein d'une nouvelle équipe, Teo Martín Motorsport.
La France à l'honneur (1/3)
La France à l'honneur (1/3)
3/12

Photo de: Formula V8 3.5

Aurélien Panis a affiché un niveau de compétitivité certain lors de ces essais en signant le meilleur temps des deux séances du premier jour avant de se classer deuxième le matin de la deuxième journée.
La France à l'honneur (2/3)
La France à l'honneur (2/3)
4/12

Photo de: Formula V8 3.5

Tom Dillmann s'est également montré très performant. Le détenteur du record du circuit s'est classé dans le top 3 des deux journées d'essais.
La France à l'honneur (3/3)
La France à l'honneur (3/3)
5/12

Photo de: Formula V8 3.5

Matthieu Vaxiviere, qui évolue au sein de la nouvelle équipe SMP Racing, était plus en retrait, mais s'est classé dans le top 10 de toutes les séances avec des top 3 les deux après-midi. Or, les pistes espagnoles ont tendances à être moins performantes à ce moment-là que le matin.
Lotus dans la constance
Lotus dans la constance
6/12

Photo de: Formula V8 3.5

Dans l'ensemble, aucune écurie ne s'est démarquée des autres en termes de performance, et on retrouve de nombreuses structures différentes en tête de la hiérarchie. Lotus est la seule équipe à avoir placé ses deux pilotes, René Binder et Roy Nissany, dans le top 10 des deux journées d'essais.
Bons débuts pour Bernstorff
Bons débuts pour Bernstorff
7/12

Photo de: Formula V8 3.5

Emil Bernstorff, qui a brillé en GP3 Series la saison dernière, a montré un niveau de performance convaincant pour ses premiers pas en Formule V8 3.5. Le Britannique s'est classé huitième de la première journée et quatrième de la deuxième au volant de la Strakka.
Giuseppe Cipriani, 50 ans et toutes ses dents
Giuseppe Cipriani, 50 ans et toutes ses dents
8/12

Photo de: Formula V8 3.5

À l'âge canonique de 50 ans, Giuseppe Cipriani a eu bien des difficultés à tenir le rythme de ses rivaux sur le circuit de Barcelone. Au volant de l'unique Durango présente pour ces essais, l'Italien a tourné en 1'38"031 le premier jour et en 1'36"994 le deuxième, à plus de sept secondes des chronos de référence. Pourrait-on le voir en course cette saison ?
Johnny Cecotto Jr, RP Motorsport
Johnny Cecotto Jr, RP Motorsport
9/12

Photo de: Formula V8 3.5

Cipriani a d'ailleurs été impliqué dans un "incident" avec Johnny Cecotto Jr, dont l'apprentissage de la Formule V8 3.5 a été plutôt difficile. Le pilote le plus expérimenté de l'Histoire du GP2 s'est classé 15e le premier jour et 13e le deuxième, alors qu'il n'y avait que 17 pilotes engagés.
Kilométrage par pilote
Kilométrage par pilote
10/12
Pilote de développement Force India, Alfonso Celis Jr a engrangé les kilomètres sur le circuit de Barcelone. Il est le seul à avoir couvert l'équivalent de deux Grands Prix de Formule 1. Tom Dillmann a également été très assidu en piste alors que Giuseppe Cipriani et Johnny Cecotto Jr ferment la marche. Le Vénézuélien n'a bouclé que 15 tours le premier jour après avoir provoqué un drapeau rouge le matin.
Kilométrage par équipe
Kilométrage par équipe
11/12
AVF dispose d'un kilométrage clairement supérieur à celui des autres écuries. RP se voit clairement handicapé par les malheurs de Cecotto alors que Durango n'a aligné qu'une voiture lors de ces essais, qui plus est avec un roulage assez faible.
Prochains essais collectifs à Motorland Aragón, les 9 et 10 avril !
Prochains essais collectifs à Motorland Aragón, les 9 et 10 avril !
12/12

Photo de: Pietro Fittipaldi

partages
commentaires
Barcelone, J2 - Kanamaru conclut les essais en tête

Article précédent

Barcelone, J2 - Kanamaru conclut les essais en tête

Article suivant

Après 115 courses de GP2, Cecotto rejoint la F3.5

Après 115 courses de GP2, Cecotto rejoint la F3.5
Charger les commentaires