C1 - Johnny Cecotto s'impose après une erreur de Dillmann

partages
commentaires
C1 - Johnny Cecotto s'impose après une erreur de Dillmann
Par :
23 avr. 2016 à 13:14

Pourtant bien parti, Tom Dillmann n'a pas pu convertir sa pole position en victoire à la suite d'une sortie de piste. Derrière l'Alsacien, Louis Delétraz monte sur le podium et termine premier du classement des débutants.

Au départ de la première manche, Dillmann prend le large. Aurélien Panis est doublé par Cecotto et Delétraz. À la fin du premier tour, le poleman a déjà 2'' d'avance sur Delétraz. Ensuite, Matevos Isaakyan rencontre un problème qui le force à rentrer au stands.

Johnny Cecotto, alors troisième, harcèle Louis Delétraz puis le dépasse. Pendant ce temps, une bataille pour le compte de la quatrième place a lieu entre Panis, Nissany et Vaxivière. Nissany se rapproche dangereusement de Panis mais sort un peu trop large à la fin du dernier virage, ce qui incite Vaxiviere a doubler l'Israélien. C'est chose faite après le deuxième virage, à moins de trente minutes du terme.

Après sept tours, Dillmann devance Cecotto de 2"8. Vaxivière, cinquième, revient progressivement sur Panis. Pendant ce temps-là, leurs coéquipiers respectifs, Celis et Orudzhev, s'accrochent avant la chicane des virages 8 et 9 et terminent dans le bac à gravier. Orudzhev avait alors tenté de prendre l'intérieur sur le Mexicain entre l'épingle située à l'extrémité nord du tracé et la chicane qui suit.

Cet incident déclenche l'apparition de la voiture de sécurité. Tom Dillmann perd alors le bénéfice de l'écart important qu'il avait créé entre lui et Cecotto. Le classement (sous Safety Car) des six premiers à 21 minutes de la fin de course est le suivant : Dillmann, Cecotto , Delétraz, Panis, Vaxiviere, Nissany.

Cecotto à la faute

À 19'48'' de l'arrivée, la voiture de sécurité lâche la meute des 12 voitures restantes. Au tour suivant, Cecotto s'empare de la tête suite à une sortie de piste de Dillmann au dernier virage. Delétraz en profite pour talonner l'Alsacien.

Un peu plus loin dans le peloton, René Binder est à la lutte avec Kanamaru pour le compte de la dixième position. La bataille tourne rapidemment à l'avantage du Japonais qui part à la chasse de Fittipaldi.

À environ un quart d'heure de la fin, Vaxiviere se retrouve dans les échappements d'Aurélien Panis. Dillmann, toujours sous la menace de Delétraz, tente tant bien que mal de rattraper Cecotto. Le trio de tête est bien loin devant le duel Panis-Vaxiviere qui se profile.

À l'autre extrémité du peloton, Beitske Visser menace Roy Nissany, alors sixième.

À huit minutes de la fin, Vaxiviere paraît plus que jamais en position de force face à un Panis sur la défensive. Le Limougeaud attaque et tente de profiter au maximum des petites erreurs du pilote Arden mais ne parvient cependant pas à trouver l'ouverture.

Alors qu'il ne reste plus qu'une minute trente de course, Dillmann est à 1'' de Cecotto tandis que Delétraz complète le top 3. Matthieu Vaxiviere ne parvient toujours pas à venir à bout d'Aurélien Panis et de sa quatrième place. Au même moment, Giuseppe Cipriani, alors dernier, part en tête-à-queue et déclenche un drapeau jaune dans le dernier secteur.

Johnny Cecotto et son écurie RP Motorsport finissent par s'imposer dans la première course du meeting hongrois devant Louis Delétraz, Aurélien Panis, Matthieu Vaxivière, Roy Nissany, Beistske Visser, Pietro Fittipaldi, Yu Kanamaru et Bruno Baptista qui complète le Top 10.

Hungaroring - Course 1

 PiloteÉquipeTemps/écart 
 Johnny Cecotto Jr. RP Motorsport 42'58.954 
 Tom Dillmann AVF 2.290
 Louis Delétraz Fortec Motorsports 3.075
 Aurélien Panis Arden Motorsport 14.082
 Matthieu Vaxiviere SMP Racing 14.443
 Roy Nissany Lotus 16.162
 Beitske Visser Teo Martin Motorsport 16.855
 Pietro Fittipaldi Fortec Motorsports 17.291
 Yu Kanamaru Teo Martin Motorsport 17.957
10   Vitor Baptista RP Motorsport 20.429
11   René Binder Lotus 20.868
Ab.  Giuseppe Cipriani Durango Racing Team  
Ab.  Alfonso Celis Jr AVF  
Ab.  Egor Orudzhev Arden Motorsport  
Ab.  Matevos Isaakyan SMP Racing  
Article suivant
Q1 - Dillmann obtient une pole position facile

Article précédent

Q1 - Dillmann obtient une pole position facile

Article suivant

Q2 - Dillmann signe une pole dominatrice sous la pluie

Q2 - Dillmann signe une pole dominatrice sous la pluie
Charger les commentaires
Be first to get
breaking news