De Vries - Si on mérite un baquet McLaren, on l'obtient

La situation compliquée de McLaren, sur le plan des transferts, est souvent évoquée.

On retrouve en effet deux champions du monde, Fernando Alonso et Jenson Button, au poste de titulaire, tandis que deux jeunes pilotes talentueux attendent leur chance sur la touche, Kevin Magnussen et Stoffel Vandoorne.

Un cinquième homme est pourtant souvent oublié : Nyck de Vries. Bien que le Néerlandais ne vise pas la Formule 1 dès l'an prochain, il fait partie des prometteurs espoirs de McLaren depuis... janvier 2010, lorsque l'écurie britannique l'a intégré au sein de son programme de jeunes pilotes à l'âge de quatorze ans suite à ses exploits en karting!

Depuis, de Vries a parcouru bien du chemin. Champion d'Eurocup FR2.0 en 2014, le Néerlandais est passé à l'échelon supérieur, la Formule Renault 3.5, avec DAMS, arborant la même livrée que McLaren en Formule 1. Les résultats ont été assez satisfaisants avec de nombreux podiums et une place de meilleur rookie!

Cependant, il est légitime de se demander quelles perspectives d'avenir s'offrent à de Vries, avec la présence d'un Kevin Magnussen qui, certes, est en contact avec d'autres écuries pour 2016, et surtout d'un Stoffel Vandoorne dont l'avenir avec McLaren semble tout tracé, que ce soit l'an prochain ou plus tard. C'est toutefois loin d'inquiéter le pilote DAMS, selon qui la situation est dramatisée par les médias.

"Je ne m’en inquiète pas, du tout!" affirme de Vries dans une interview accordée à Motorsport.com. "Je sais que beaucoup de gens aiment penser à ce qui se passera si ceci arrive, si cela arrive, mais je pense que c’est motivé par les médias parce qu’il y a toujours des rumeurs à droite et à gauche. Mais cela ne me perturbe vraiment pas."

"Pour moi, si on montre de bonnes choses et qu’on mérite un baquet chez eux, on l’obtient. C’est ce en quoi je crois, et c’est ce sur quoi je me concentre. Le nombre de pilotes dans la queue n’importe pas ; si on montre qu’on mérite ce baquet, on l’obtient, c’est tout."

Un avenir incertain

Quant aux projets du Néerlandais pour 2016, ils sont incertains, notamment à cause de la mutation inévitable de la Formule Renault 3.5, à qui Renault a retiré son soutien, mais que RPM Racing, actuel co-organisateur, compte maintenir à son niveau actuel.

"J’aurais aimé faire une seconde année de World Series et essayer de convertir l’expérience que j’ai engrangée en campagne victorieuse, mais Renault retire son soutien, c’est incertain, je crois que personne ne sait vraiment ce qui se passe même si cela devient au moins un peu plus clair," commente de Vries. "Mais je ne suis pas sûr que rester là-dedans soit intéressant. Il faut que nous fassions une bonne fin de saison et nous verrons ce qui se passe l’an prochain."

A propos de cet article
Séries Formula V8 3.5 , Formule 1
Pilotes Nyck de Vries
Équipes McLaren , DAMS
Type d'article Actualités
Tags avenir, déclaration