Exclu après son crash, Merhi dénonce une "sanction excessive"

Exclu des deux courses du meeting du Red Bull Ring en Formule Renault 3.5 suite à l'étrange manœuvre qui a mené à son violent accrochage avec Nicholas Latifi à la fin de la course 1, Roberto Merhi est remonté envers les commissaires de course.

Merhi avait énormément ralenti après avoir franchi la ligne d'arrivée dans le but de déposer de la gomme sur son emplacement de départ pour la deuxième course, ce qui avait été proscrit lors du briefing. Particulièrement critiqué au sein du paddock, le pilote F1 ne s'émeut pas des accusations émises à son encontre ; l'Espagnol estime même ne pas mériter son exclusion.

"Tout d'abord, je veux exprimer mon soulagement que Latifi aille bien, c'est le plus important après ce qui s'est passé," a déclaré Merhi dans un communiqué.

"Ensuite, je souhaite dénoncer ce que je pense être une sanction excessive à mon encontre qui m'empêche de me battre pour la victoire dans la deuxième course cet après-midi, dans laquelle je devais m'élancer de la deuxième place."

Il n'y avait pas de négligence qui justifie la sanction

Roberto Merhi

"Quand on regarde la vidéo, il est clair que quand je m'arrête, je m'écarte en direction du muret des stands, et les gens qui arrivent sont loin derrière et de l'autre côté [de la piste]."

"Il n'y avait pas de négligence qui justifie la sanction. Tout était complètement aléatoire, et c'était vraiment une malheureuse suite d'événements."

A propos de cet article
Séries Formula V8 3.5
Événement Spielberg
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Roberto Merhi
Équipes Pons Racing
Type d'article Actualités
Tags exclusion, reaction, sanction