Fittipaldi fait des qualifications sa priorité

Disputant en 2016 sa première campagne en Formule V8 3.5, Pietro Fittipaldi connaît pour l'instant un début de saison difficile.

Fittipaldi fait des qualifications sa priorité
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports Dallara F312 - Mercedes-Benz
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports
Louis Delétraz, pilote Renault Sport Academy
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports

Malgré un plateau de 15 monoplaces seulement, Fittipaldi n'est jamais parvenu à finir plus haut que la huitième place.

Le pilote Fortec n'a pas toujours eu de la réussite : à Spa-Francorchamps par exemple, un accrochage avec Johnny Cecotto Jr l'a contraint à l'abandon dans le dernier tour de la Course 1 alors qu'il tenait la sixième place. Le lendemain, bien parti pour finir quatrième, Fittipaldi a subi un problème technique et a dû jeter l'éponge.

Le Brésilien désigne toutefois les qualifications comme sa faiblesse. En effet, Fittipaldi se classe généralement aux alentours de la 10e place dans cet exercice et y accuse un retard moyen de 0"577 sur son coéquipier Louis Delétraz, également débutant.

"C'est difficile", reconnaît Fittipaldi pour Motorsport.com. "Dans certaines courses, les résultats que nous méritions ne sont pas venus. Mais ce n'était pas vraiment la faute de qui que ce soit. J'ai des difficultés en qualifications, c'est quelque chose que nous devons améliorer. Je dois progresser, car il nous faut de meilleurs résultats."

Un style pilotage différent de Delétraz

Les deux pilotes Fortec démontrent des styles de pilotage opposés, comme l'a analysé Delétraz dans une interview qu'il nous a accordée.

"Pietro a un style un peu différent du mien, ce qui fait que des fois, sur les datas, je suis vite à un endroit et lui à un autre", explique le Suisse. "Mais si on met tout ensemble, cela fait un tour qui est très rapide. On travaille très bien ensemble, et pour moi."

"Quand il y a de la pluie, il sera plus agressif. Avec de la pluie dans les virages rapides, il va être beaucoup plus proche de moi, je dirais."

Bien que Delétraz ait dominé son coéquipier jusqu'à présent, il se montre très positif au sujet de Fittipaldi : "Il a eu un peu de peine en début de saison, mais en essais, il était très rapide, il était même plus vite que moi, des fois. C'est un très bon coéquipier. C'est dur de dire en quoi exactement il est différent, mais c'est quelqu'un qui va vite et qui me permet d'apprendre, tout autant que je l'aide à apprendre."

Le podium pour objectif

Maintenant, que peut viser Fittipaldi pour le reste de la saison ? Le pilote Fortec a montré qu'il était capable de se rapprocher des avant-postes à Spa-Francorchamps et ne cache pas qu'il souhaiterait que cela se reproduise plus souvent.

"Je veux commencer à finir dans le top 5, monter sur le podium, c'est l'objectif", déclare-t-il. "Peut-être des victoires, mais l'objectif est d'améliorer les qualifications."

"À Spa, on peut dépasser, mais il y a des circuits où si on ne se qualifie pas bien, on gagne ou on perd deux places [en course], on ne peut pas vraiment remonter. Ces voitures ont beaucoup d'appui et quand on se retrouve derrière quelqu'un, on perd beaucoup de temps, c'est surtout ça."

partages
commentaires
Alguersuari Sr - Personne ne pense aux familles des pilotes !

Article précédent

Alguersuari Sr - Personne ne pense aux familles des pilotes !

Article suivant

Plus que le titre, Vaxiviere veut construire un projet

Plus que le titre, Vaxiviere veut construire un projet
Charger les commentaires