Fittipaldi - La F3.5 me rapproche de la F1

Petit-fils d'Emerson, Pietro Fittipaldi ne cache plus son ambition de courir un jour en Formule 1 et estime que rejoindre la Formule V8 3.5 le rapproche un peu plus de la catégorie reine du sport automobile.

Fittipaldi - La F3.5 me rapproche de la F1
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports Dallara F312 - Mercedes-Benz
Pietro Fittipaldi, Fortec Motorsports Dallara F312 - Mercedes-Benz
Pietro Fittipaldi
Pietro Fittipaldi
Course 1, le podium : Le vainqueur Alessio Picariello, le deuxième Pietro Fittipaldi, et le troisième Nikita Troitskiy
Pietro Fittipaldi
Le vainqueur Pietro Fittipaldi, le deuxième Harrison Newey, le troisième Mick Schumacher
Pietro Fittipaldi
Pietro Fittipaldi

Champion 2014 de Protyre Formula Renault en Grande-Bretagne, Fittipaldi a disputé la saison 2015 de F3 Europe mais a connu quelques difficultés au sein d'une écurie Fortec peu à l'aise dans cette discipline, et s'est classé 17e du championnat. Il fut toutefois le seul pilote Fortec à marquer des points, avec 32 unités au compteur.

Sacré en MRF Challenge il y a quelques jours, Fittipaldi a fait le choix de rejoindre pour 2016 un autre championnat, la Formule V8 3.5, toujours au sein d'une écurie Fortec qui y est bien plus compétitive, ayant mené Oliver Rowland au titre 2015 après une saison d'exception.

"Nous avons eu une bonne opportunité de courir avec Fortec, l'équipe qui a remporté le championnat l'an dernier", explique l'Américano-Brésilien pour Motorsport.com. "J'ai fait deux journées d'essais fin 2015 avec Carlin et les deux jours, j'étais dans le top 5. Je me sentais très bien dans cette voiture."

"Ce championnat est plus proche de la F1. Il y a des arrêts au stand en milieu de course. Donc je ne pouvais pas dire non. C'est une bonne opportunité."

On pourrait considérer que dans le contexte actuel, passer de la F3 Europe à la F3.5 est un pas sur le côté. Fittipaldi, quant à lui, préfère rappeler que seul Max Verstappen a fait ses débuts en Formule 1 directement après une saison en F3 alors que la F3.5 a mené bien des pilotes vers la catégorie reine.

"Combien de pilotes sont arrivés directement de 3.5 ces dernières années, et combien sont arrivés directement de F3 ?" demande le pilote Fortec. "De F3, il n'y en a eu qu'un, Max Verstappen. Je ne dis pas que la F3 n'est pas compétitive, mais j'ai l'opportunité de rejoindre l'équipe championne en titre, ce qui me rapproche de la F1."

Le top 3 au championnat

Fittipaldi veut en tout cas éviter de se fixer des objectifs trop ambitieux. Nombreux sont les pilotes qui visent le titre à l'aube d'une saison, mais le natif de Miami est conscient qu'il lui faut découvrir la F3.5 avant d'atteindre son potentiel maximal.

"Pour cette année, mon objectif est de gagner des courses", déclare-t-il. "Je pense que c'est difficile de commencer à gagner au début. Il y a beaucoup de pilotes qui ont passé plus de temps que moi dans ces voitures-là."

"Ce sera ma première année dans une voiture aussi puissante. Donc lors des premières courses, j'essaierai d'être dans le top 5, et après ça, j'essaierai de gagner. Mon objectif est d'être dans le top 3 du championnat."

Propos recueillis par Gabriel Lima

partages
commentaires
Aurélien Panis rejoint Arden pour 2016

Article précédent

Aurélien Panis rejoint Arden pour 2016

Article suivant

Fittipaldi - Le physique est crucial en F3.5

Fittipaldi - Le physique est crucial en F3.5
Charger les commentaires