La Formule V8 3.5 désertée par deux équipes

C'est une bien mauvaise nouvelle pour la Formule V8 3.5 : deux équipes emblématiques de la discipline, Tech 1 Racing et Pons Racing, vont quitter le championnat.

La Formule V8 3.5 désertée par deux équipes
Aurelien Panis, Tech 1 Racing
Aurelien Panis, Tech 1 Racing
#18 Aurélien Panis, Tech 1 Racing
Yu Kanamaru, Pons Racing
Yu Kanamaru, Pons Racing
Yu Kanamaru, Pons Racing

Basée à Toulouse, l'écurie Tech 1 Racing a connu un grand succès du temps de la Formule Renault 3.5, à laquelle elle a participé de 2006 à 2015. L'équipe de Simon Abadie a notamment remporté le titre par équipes en 2007, 2008, 2010 et 2012, tout en menant Álvaro Parente au sacre chez les pilotes en 2007.

Nombreuses sont les stars du sport automobile à être passées par les rangs de Tech 1 en Formule Renault 3.5, notamment chez les tricolores : le cas de Charles Pic, Brendon Hartley, Daniel Ricciardo, Jean-Éric Vergne et Jules Bianchi. La saison dernière, Tech 1 s'est classé septième du championnat avec Aurélien Panis et Roy Nissany dans ses rangs. L'équipe va maintenant se concentrer sur la Formule Renault 2.0.

L'équipe Pons, plus connue pour son activité moto, a notamment mené Heikki Kovalainen au titre 2004 lorsque le championnat s'appelait encore World Series by Nissan. L'écurie espagnole n'a jamais connu le même succès en Formule Renault 3.5, même si elle a mené Adrián Vallés au titre de vice-Champion en 2005 et remporté quatre victoires avec Marcos Martínez en 2009 avant de connaître six campagnes sans le moindre succès.

Or, Pons avait fait signer Beitske Visser et Aleksander Bosak pour 2016. Les deux pilotes ont été libérés de leur contrat, et Visser teste d'ailleurs avec Strakka ce mardi à Barcelone.

La Formule V8 3.5 a trouvé un substitut à Tech 1 avec l'équipe Durango, engagée en GP2 il y a une dizaine d'années, qui participe aux essais de Barcelone avec Giuseppe Cipriani au volant. Il n'empêche qu'avec un plateau potentiel de 18 voitures, qui plus est instable, on peut légitimement s'inquiéter pour l'avenir de la Formule V8 3.5 sur le long terme.

partages
commentaires
Essais F3.5 - Des surprises parmi les engagés
Article précédent

Essais F3.5 - Des surprises parmi les engagés

Article suivant

Barcelone, J1 - Panis domine les premiers essais

Barcelone, J1 - Panis domine les premiers essais
Charger les commentaires