Pietro Fantin domine, Tio Ellinas s'impose!

partages
Pietro Fantin domine, Tio Ellinas s'impose!
Par :
13 sept. 2015 à 11:54

Au terme d'une course rendue complètement folle marquée par la pluie intermittente et par une voiture de sécurité cruciale, Tio Ellinas s'est imposé tandis que Pietro Fantin était l'homme du jour, toutefois mal récompensé de ses efforts.

Gustav Malja, Strakka Racing
Nyck de Vries, DAMS
Pietro Fantin, International Draco Racing
Alfonso Celis Jr., AVF
Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Dean Stoneman, DAMS
Oliver Rowland, Fortec Motorsports
Matthieu Vaxiviere
Tom Dillmann, Carlin
Aurélien Panis, Tech 1 Racing

Oliver Rowland avait bien commencé la journée en signant la pole position avec plusieurs dixièmes d'avance sur ses rivaux, tandis que Matthieu Vaxiviere était relégué au huitième rang. Pietro Fantin était en première ligne devant Roy Nissany et Tom Dillmann en deuxième ligne.

La course a démarré sur piste humide, avec un choix cornélien à faire pour les pilotes : pneus slicks ou pluie? Rowland et Fantin, eux ont fait le choix des slicks, tandis que d'autres, comme Dillmann et de Vries, ont parié sur les pneus pluie.

Départ chaotique

Le départ a logiquement été très mouvementé. Fantin a pris l'avantage tandis que Rowland était à la peine, avant de partir en tête-à-queue à la sortie du premier virage. Le Britannique a repris la piste en queue de peloton, alors que son coéquipier Jazeman Jaafar a calé sur la grille.

Fantin menait donc la course devant Dillmann et les deux pilotes Tech1, avec un Aurélien Panis extrêmement opportuniste à la troisième place. Tio Ellinas tentait de mettre la pression à Nissany, qui a tiré tout droit au premier virage. Stoneman est lui aussi parti en tête-à-queue au premier virage.

Tout comme son compatriote Rowland, Stoneman est rapidement remonté et les deux hommes sont parvenus à revenir dans le top 5 après quelques tours, tandis que Vaxiviere remontait au deuxième rang après avoir dépassé Ellinas. Panis, lui, perdait gros en immobilisant sa monoplace au premier virage alors qu'il jouait le podium!

Une voiture de sécurité qui retourne la situation

Cet incident a provoqué l'entrée en action de la voiture de sécurité, ce que Fantin n'aura probablement pas apprécié : le pilote Draco disposait déjà de quinze secondes d'avance en tête de la course après avoir tenu un rythme incroyablement effréné depuis le départ!

De plus, la voiture de sécurité a mis en difficulté tous les pilotes qui n'avaient pas encore effectué leur arrêt obligatoire, notamment Fantin, Rowland, Vaxiviere et Stoneman! Malja et Ellinas, les deux pilotes Strakka, se retrouvaient donc dans une position idéale pour jouer la victoire, menant le groupe de ceux qui s'étaient déjà arrêtés.

Toujours équipé de ses pneus pluie, Dillmann a joué le rôle de bouchon au restart, gênant Malja qui a été dépassé par son coéquipier Ellinas, avant de plonger au classement. Le pilote français est rentré au stand à la fin du tour pour chausser des pneus slicks.

La voiture de sécurité a clairement coûté cher aux candidats au titre : Rowland a repris la course en quatorzième place après son arrêt, et ses chances de points paraissaient réduites.

La direction de course a toutefois décidé d'étendre la fenêtre d'arrêts au stand jusqu'au 18e tour, autrement dit juste avant la fin de la course, ce qui laissait à Fantin, Vaxiviere et Stoneman l'opportunité de creuser l'écart sur Ellinas pour reprendre la piste devant le Chypriote.

Ce n'était toutefois pas suffisant, même si Stoneman est parvenu à repartir devant Rowland tandis que Vaxiviere conservait l'avantage sur les deux Britanniques. Fantin, quant à lui, malgré son rythme impressionnant, n'avait repris "que" 18 secondes d'écart sur Ellinas après la voiture de sécurité, et est reparti sixième. Le Brésilien a toutefois écopé d'une pénalité pour son arrêt au stand, effectué à la fin du dix-neuvième tour : une erreur grossière de Draco qui a laissé passer la fenêtre autorisée.

Le retour de la pluie!

La pluie a toutefois joué un bien vilain tour aux pilotes en faisant son retour à deux tours de la fin, si bien que l'ensemble du plateau s'est retrouvé au ralenti en pneus slicks! Les deux pilotes Strakka ont commencé à se battre pour la victoire, Malja attaquant Ellinas et prenant l'avantage avec succès, avant que le Chypriote ne lui rende la pareille! De Vries, lui, s'emparait du troisième rang devant Fantin, qui se retrouvait neuvième avec sa pénalité.

Rowland concluait sa course cauchemardesque par un nouveau tête-à-queue, mais est quand même parvenu à dépasser par la suite son rival pour le titre Vaxiviere pour le point de la dixième place, portant son avance au championnat à 50 unités.

À noter les quatre points marqués par Rene Binder pour son premier meeting dans la discipline, avec Pons Racing.

Pos Pilote Équipe Trs Temps/Écart
Tio Ellinas Strakka Racing 22 42'32.506
Gustav Malja Strakka Racing 22 2.240
Nyck de Vries DAMS 22 4.430
Alfonso Celis AVF 22 11.016
Egor Orudzhev Arden Motorsport 22 14.109
Dean Stoneman DAMS 22 17.793
Marlon Stöckinger Lotus 22 21.187
Rene Binder Pons Racing 22 23.461
Pietro Fantin Draco Racing 22 29.803
10  Oliver Rowland Fortec Motorsports 22 30.240
11  Matthieu Vaxiviere Lotus 22 34.088
12  Bruno Bonifácio Draco Racing 22 35.926
13  Yu Kanamaru Pons Racing 22 37.609
14  Tom Dillmann Carlin 22 40.166
15  Beitske Visser AVF 22 51.188
16  Sean Gelael Carlin 22 1'24.729
17  Jazeman Jaafar Fortec Motorsports 21  
18  Roy Nissany Tech 1 Racing 21  
Aurélien Panis Tech 1 Racing 5  
Nicholas Latifi Arden Motorsport 1  
Article suivant
Rowland signe la pole, Vaxiviere en difficulté

Article précédent

Rowland signe la pole, Vaxiviere en difficulté

Article suivant

Objectif GP2 pour Stoneman en 2016

Objectif GP2 pour Stoneman en 2016

À propos de cet article

Séries Formula V8 3.5
Événement Nürburgring
Lieu Nürburgring
Pilotes Tio Ellinas
Équipes Strakka Racing
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir toute l'actu