Rowland vs. Vaxiviere, le bras de fer continue à Silverstone

B.V., Silverstone - Le petit monde de la Formule Renault 3.5 a connu une première journée productive à Silverstone avec les deux séances d'essais collectifs, à l'image des deux candidats au titre Oliver Rowland et Matthieu Vaxiviere.

Avec 36 tours de piste et des chronos satisfaisants, Vaxiviere a réalisé une première journée convaincante.

Deuxième de la première séance d'essais collectifs, puis troisième cet après-midi à deux dixièmes, le Français n'a toutefois pas eu la tâche facile et a dû se réadapter à la piste, comme il l'a confié à Motorsport.com à l'issue de sa journée.

"Ça s'est plutôt bien passé," commente Vaxiviere. "Nous avons essayé plein de choses sur la voiture. En même temps, j'apprenais un peu le circuit. Je n'avais roulé que trente minutes l'année dernière, et c'était sur une GT. Ça n'a rien à voir, on n'a pas du tout les mêmes repères. Les repères de freins restent à peu près les mêmes, et encore."

"Ça change pas mal, quand même, de la monoplace. Il y a des virages, là, où on passe à fond, et en GT, ça ne passe pas à fond. Dans l'ensemble, il fallait s'habituer surtout à être plus bas, tout ça, donc j'ai dû prendre quelques marques dans le premier run."

Vaxiviere reste satisfait de sa journée, mais se focalise toutefois sur le fait d'améliorer les réglages de sa monoplace dans l'optique de la lutte pour la pole position.

"Nous avons fait du bon travail," poursuit le pilote Lotus. "Nous sommes restés avec des vieux pneus sur toute la première séance d'essais, ça s'est bien déroulé. Après, en essais libres 2, on a juste passé les neufs comme tout le monde. Il y a encore des choses à travailler comme nous ne sommes pas premiers : évidemment, c'est qu'il y a des choses à travailler."

"Nous avons regardé plein de choses. Nous allons changer des choses sur le setup, mais nous n'allons pas aller très très loin. Il faut que nous trouvions ce qu'il y a."

Rowland minimise l'importance des résultats du vendredi

Oliver Rowland a également connu une bonne journée, peut-être dans une moindre mesure que son rival français.

Le pilote Fortec a dû se contenter de 25 tours de piste, avec les sixième et quatrième chronos des deux séances d'essais collectifs, après avoir été privé des dix premières minutes des EC1 pour le temps de piste obtenu à Silverstone lorsqu'il y a couru en GP2.

"Nous sommes en bonne forme," déclare Rowland pour Motorsport.com. "Nous avons quelques erreurs à améliorer, et cela devrait aller."

Quels sont ces points à améliorer? "Un peu l'équilibre, et il y a des problèmes sous-jacents que nous avons depuis un moment et que nous devons essayer d'éradiquer. Nous verrons si nous pouvons faire cela demain."

En tout cas, le Britannique n'accorde pas beaucoup d'importance aux résultats de ces essais collectifs : "C'est toujours comme ça le vendredi : assez souvent, Tio [Ellinas] est le plus rapide le vendredi et on ne le voit pas beaucoup le reste du weekend... Nous verrons."

Et les deux hommes, qui s'apprécient, attendent le reste du weekend avec impatience, mais pas pour les mêmes raisons. Tandis que Rowland apprécie ce weekend à domicile pour la présence de sa famille, Vaxiviere, lui, prend un plaisir extrême sur le tracé de Silverstone.

"Moi, j'adore les virages rapides, donc le feeling est très très bon," conclut le Français. "C'est un circuit qui, franchement, est vraiment génial, donc on se régale!"

A propos de cet article
Séries Formula V8 3.5
Événement Silverstone
Circuit Silverstone
Pilotes Matthieu Vaxiviere , Oliver Rowland
Équipes Charouz Racing System , Fortec Motorsports
Type d'article Actualités
Tags reaction