Vaxiviere - La plus grande force de Rowland? Son talent!

Matthieu Vaxiviere est probablement l'invité surprise de la lutte pour le titre 2015 de Formule Renault 3.5.

L'an passé, Vaxiviere avait subi un coup dur lorsqu'il s'était fracturé la cinquième vertèbre dans un accident à Monaco. Le temps de recouvrer sa forme physique, il avait manqué les meetings de Spa-Francorchamps et de Moscou, mais avait fini la saison en beauté, se classant dans le top 8 des sept dernières courses avec un podium à la clé à domicile, au Castellet.

Classé huitième du championnat, Vaxiviere a rempilé dans la même équipe, Lotus, mais n'était pas vraiment attendu comme un candidat au titre, n'ayant que rarement joué la victoire.

Or le Français a atteint un niveau de forme supérieur en 2015, notamment sur un tour, étant l'auteur de cinq pole positions en onze épreuves cette année. Vaxiviere a parfois été un peu plus en difficulté en course, notamment au départ, mais a tout de même signé trois succès depuis le début de la saison. Il a fait part de sa satisfaction à Motorsport.com dans le paddock de Silverstone, après la première course du weekend.

"Jusqu’à présent, ma saison se passe plutôt bien. Il y a eu des hauts et des bas, comme à Monaco," commente Vaxiviere, qui avait été pris dans un accrochage au premier virage en Principauté. "Nous marquons tout le temps des points, nous sommes là, même si maintenant, nous avons un petit œil sur Oliver, et du coup, finir derrière lui [en course 1], c’est chiant, sachant que nous avons fait de meilleures qualifications que lui."

Une évolution psychologique

Le pilote Lotus ne cache pas que rester dans la même équipe a apporté une continuité importante, mais selon lui, c'est surtout dans la tête qu'il a évolué par rapport à la saison passée.

"Bien évidemment, ça m’a aidé," reconnaît Vaxiviere. "Ensuite, j’ai eu un passage l’année dernière où du coup, je m’étais cassé le dos et j’ai gagné énormément en maturité, j’ai vraiment réfléchi sur moi-même, j’allais beaucoup mieux. Je suis revenu plus fort."

"Nous gardons une sérénité dans l’équipe qui est plutôt bonne, ça se passait bien, donc pourquoi pas continuer avec eux? Ça se passe bien, nous avons fait de bons essais hivernaux, je suis satisfait de rester dans cette équipe. Nous allons essayer de gagner avec eux."

Élogieux à l'égard de Rowland

Cependant, dans la lutte pour le titre, Vaxiviere fait face à un adversaire de taille en la personne d'Oliver Rowland. Le Britannique était le grand favori du championnat au début de la saison et n'a pas déçu, se montrant très régulier aux avant-postes.

Avec une série en cours de sept courses consécutives sur le podium, dont trois victoires, Rowland paraît presque imbattable, surtout après avoir chipé la victoire à Vaxiviere lors de la deuxième course de Silverstone.

Aussi, quant on demande au natif de Limoges quelle est la plus grande force du pilote Fortec, il n'hésite pas un instant : "Sa plus grande force? C’est qu’il a du talent, quand même! Il est vite! Oliver, c’est un garçon très rapide. Nous verrons si nous pouvons le battre, bien évidemment c’est l’objectif principal, je pense que nous avons toutes les capacités pour."

Quant à son avenir, le jeune pilote Lotus s'est montré assez évasif, préférant rester concentré sur le championnat en cours, mais a écarté la possibilité d'une troisième campagne en Formule Renault 3.5.

A propos de cet article
Séries Formula V8 3.5
Pilotes Matthieu Vaxiviere , Oliver Rowland
Équipes Charouz Racing System
Type d'article Interview
Tags interview