L'aileron avant de Flörsch a été volé après son crash

partages
commentaires
L'aileron avant de Flörsch a été volé après son crash
Par : Benjamin Vinel
13 déc. 2018 à 12:16

Van Amersfoort Racing révèle que plusieurs pièces de la monoplace de Sophia Flörsch ont été volées après son terrible accident du Grand Prix de Macao, avant d'être retrouvées par la police.

L'accident de Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing
Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
L'accident de Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing
Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing
L'accident de Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing
Sophia Flörsch, Van Amersfoort Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz

Lors de la course, qui a eu lieu le mois dernier, Sophia Flörsch était sortie de la piste à plus de 270 km/h suite à un accrochage. L'accident avait fait cinq blessés, l'Allemande souffrant notamment d'une vertèbre fracturée.

Il se trouve que l'aileron avant et la bride d'admission de la monoplace avaient été volés sur place pour se retrouver sur eBay. "Nous avons un ami qui nous en a informés", révèle Frits van Amersfoort, fondateur de l'équipe, pour Motorsport.com. "J'ai répondu : 'Ça alors, l'aileron avant a survécu !', et nous avons prévenu la police, qui a récupéré les pièces pour nous. Ce sont quelques jours que je n'oublierai jamais." Ces pièces sont désormais expédiées à Huizen, où est basée la structure néerlandaise.

Lire aussi :

Pour Flörsch, la convalescence se passe à merveille : "Quand j'ai regardé la vidéo de mon accident pour la première fois, c'était surréaliste. Je sais que j'ai eu de la chance, et je suis reconnaissante que la Dallara soit une voiture si sûre. J'ai déjà repris l'entraînement en douceur et j'espère pouvoir faire mon retour dans le cockpit au printemps."

"Elle se remet relativement bien et elle est très joyeuse", ajoute Van Amersfoort. "Espérons qu'elle pourra commencer à reprendre un léger roulage sur le simulateur le mois prochain."

Flörsch rempile avec VAR

La collaboration entre Flörsch et VAR va en effet se poursuivre en 2019. Celle qui vient de fêter son 18e anniversaire va disputer sa première campagne complète dans un championnat de F3 Europe désormais rebaptisé, après avoir marqué un point en 21 courses cette saison.

"Je suis convaincue que les Formula European Masters sont le championnat parfait pour moi", déclare Flörsch, qui a dû faire l'impasse sur des essais en Formule E à cause de sa blessure. "La voiture est fantastique et permet aux jeunes pilotes de beaucoup apprendre. Je suis ravie de continuer à courir pour VAR, car je me sens vraiment à l'aise dans l'équipe. Ce n'était certainement pas facile au début car je n'avais pas la moindre expérience de la F3, mais ils m'ont beaucoup appris, et je veux maintenant avoir du succès avec eux."

Pour l'heure, un seul autre pilote est confirmé pour la saison 2019 de FEM : Yuki Tsunoda, protégé de Red Bull et de Honda. Il sera chez Motopark.

Article suivant
Le Grand Prix de Pau sauvé par un nouvel accord

Article précédent

Le Grand Prix de Pau sauvé par un nouvel accord

Article suivant

Fenestraz écarté de l'académie Renault

Fenestraz écarté de l'académie Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries F3 Europe , Formule 3
Événement Macau GP
Pilotes Sophia Floersch
Équipes Van Amersfoort Racing
Auteur Benjamin Vinel