Vers des limites d'âge en formules de promotion?

Tandis que la Formule 1 requiert que ses pilotes aient au moins dix-huit ans pour courir dans la discipline suite à l'arrivée en F1 de Max Verstappen à l'âge de dix-sept ans, les formules de promotion pourraient bien imposer un âge maximal pour éviter la prépondérance des redoublants.

En GP2 Series par exemple, les trois derniers champions (Davide Valsecchi, Fabio Leimer et Jolyon Palmer) ont remporté leur titre pour leur quatrième ou cinquième saison dans la discipline, à l'âge de vingt-trois ans ou plus. C'est un phénomène que Stefano Domenicali, directeur de la commission monoplace de la FIA, souhaite éviter à tout prix.

"Nous ne voulons pas que les championnats intermédiaires - la Formule 3 et même la Formule 4 et la future Formule 2 - aient des pilotes qui restent pendant une éternité", déclare Domenicali dans les colonnes d'Autosport. "Cela signifie que quelque chose ne marche pas".

"Si le système fonctionne, cela aidera les pilotes à se développer, et pour les autres qui n'ont pas vraiment le niveau pour avancer, il y aura des championnats en-dehors de cette échelle qui peuvent leur donner l'opportunité de piloter".

Une limite d'expérience mais aussi d'âge

Cette décision devrait concerner uniquement les disciplines gérées par la FIA : les catégories citées par Domenicali ci-dessus, de la F4 à la F2. Ce ne serait donc pas le cas du GP2 ou de la Formule Renault 3.5. Par ailleurs, l'âge sera également l'un des critères abordés.

"L'autre chose à laquelle nous réfléchissons, c'est qu'on ne devrait pas avoir en F3 ou en F4 des pilotes qui ont 25 ans", souligne l'Italien. "Nous réfléchissons à un moyen d'établir combien d'années on peut faire dans un championnat, et à quel âge".

La saison 2015 de F3 Europe illustre à merveille la problématique évoquée par Domenicali. Après deux meetings disputés, la lutte pour le titre semble se dessiner entre Felix Rosenqvist (23 ans et cinquième saison dans la discipline), Antonio Giovinazzi (21 ans et troisième saison) et un débutant qui n'a commencé sa carrière en monoplace que l'an dernier : Charles Leclerc, 17 ans (voir photo principale de cet article).

Ainsi, ces limites d'âge auraient certainement pu empêcher Rosenqvist, voire Giovinazzi de participer à cette campagne 2015 en F3 Europe.

A propos de cet article
Séries Formule 3 , Formule 2
Type d'article Actualités
Tags experience, f2, f3, f4, formules de promotion, limite d'âge, séries junior