La FIA autorise des célébrations raisonnables

En quête de popularité sur de nombreux territoires, Sebastian Vettel avait passé une partie de sa seconde moitié de saison à défendre son droit à célébrer la victoire de façon plus spectaculaire

En quête de popularité sur de nombreux territoires, Sebastian Vettel avait passé une partie de sa seconde moitié de saison à défendre son droit à célébrer la victoire de façon plus spectaculaire.

Attentive au grain, la FIA avait craint que la réalisation de donuts ou de figures démonstratives ne puisse mettre en danger les pilotes et commissaires au cours du tour de décélération, ou poser des questions de légalité technique sur les autos (les pilotes utilisent par exemple ce tour pour charger leurs pneus de gomme avant de regagner les stands afin de s’assurer de ne pas se trouver sous le poids réglementaire à la pesée).

Reste qu’interdire les célébrations demeure une mesure très impopulaire auprès des fans, qui ont déjà du mal à comprendre certaines nouvelles règles mises sur la table par la Fédération Internationale de l’Automobile. L’organisme parisien a donc laissé la porte ouverte à des actes de célébration avant de regagner le parc fermé, à condition que celles-ci ne posent pas de problèmes de légalité technique ou de sécurité.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités