La FIA détaille le régime de neutralisation des courses 2015

Confirmée par le dernier Conseil Mondial du Sport Automobile, la reprise de la course par un départ arrêté après régime de neutralisation est aujourd’hui un peu plus claire

Confirmée par le dernier Conseil Mondial du Sport Automobile, la reprise de la course par un départ arrêté après régime de neutralisation est aujourd’hui un peu plus claire. La FIA a donné des détails sur la procédure qui sera appliquée dès 2015.

Tout d’abord, il existe deux cas de figure dans lesquels le départ arrêté ne sera pas effectif. Si la voiture de sécurité est déployée dans les deux premiers tours de la course, ou dans les cinq derniers, la reprise se fera alors par un départ lancé. De plus, le directeur de course aura la possibilité de ne pas procéder à un départ arrêté s’il juge que les conditions ne sont pas réunies et ne conviennent pas pour le faire.

Lorsque la direction de course décidera de relancer les débats avec un départ arrêté, la procédure sera dans un premier temps similaire à cette actuellement en vigueur. Les voitures se trouvant à un tour devront se dédoubler pour aller rejoindre l’arrière du peloton. Dès lors, la voiture de sécurité s’effacera.

A ce moment précis, la voie des stands sera fermée et les pilotes effectueront un tour supplémentaire, identique à tour de formation. Ils viendront alors se positionner sur la grille de départ, à l’emplacement qui correspond à leur position, et les cinq feux rouges s’allumeront progressivement avant de s’éteindre pour relancer la course.

Pour le moment, il n'est pas fait mention d'une réglementation particulière sur les pneumatiques,

comme le proposait Jenson Button

.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Jenson Button
Type d'article Actualités