La FIA est ferme sur les suspensions

Suite à la polémique autour des suspensions de Red Bull, et bien que la RB6 de l'équipe autrichienne ait été jugée légale, la FIA a envoyé à toutes les écuries du plateau un fax dans lequel elle indique que tout système permettant de réguler la...

Suite à la polémique autour des suspensions de Red Bull, et bien que la RB6 de l'équipe autrichienne ait été jugée légale, la FIA a envoyé à toutes les écuries du plateau un fax dans lequel elle indique que tout système permettant de réguler la hauteur de caisse entre les qualifications et la course est interdit.

"Tout système ou procédure, dont l'intérêt et/ou l'effet est de modifier les réglages de la suspension alors que la voiture est en conditions de parc fermé, sera considéré comme contraire à l'article 34.5 du règlement sportif," précise le communiqué.

Cet article auquel il est fait référence stipule que "si un concurrent modifie toute partie de la voiture ou fait des changements aux réglages de la suspension pendant que la voiture est maintenue en conditions de parc fermé, le pilote concerné doit prendre le départ de la course depuis la voie des stands et suivre les procédures prévues par l'article 38.2."

Par ailleurs, le fax envoyé par la Fédération Internationale de l'Automobile ajoute : "En outre, nous pensons que tout système d'amortisseur auto-régulateur est susceptible d'être contraire à l'article 3.15 du règlement sportif."

Rappelons que, si le directeur général de Mercedes GP Ross Brawn a demandé une clarification du règlement, McLaren serait en train de mettre au point un système lui permettant d'exploiter le potentiel de sa monoplace avec peu d'essence.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Ross Brawn
Type d'article Actualités