Les diffuseurs légaux en Australie... mais après ?

Les diffuseurs conçus par les écuries Toyota, Williams et Brawn sont-ils légaux ? Oui selon les équipes concernées, non selon la concurrence

Les diffuseurs conçus par les écuries Toyota, Williams et Brawn sont-ils légaux ? Oui selon les équipes concernées, non selon la concurrence. Mais alors qu'en pense la FIA ?

Eh bien là encore, c'est l'incertitude qui plane. Max Mosley a dans un premier temps reconnu que les ingénieurs de ces trois écuries ont interprété différemment le règlement technique, mais qu'ils sont restés dans la légalité. Seulement voilà, les équipes adverses continuent de dénoncer l'illégalité de ces éléments.

Dans une interview accordée au journal The Daily Telegraph, le président de la Fédération Internationale de l'Automobile a expliqué que ces diffuseurs seront autorisés à Melbourne, mais qu'une enquête plus approfondie sera ensuite mise en place.

"Si nous avions eu plus de temps à partir de la réception des plaintes à l'encontre de ce système, j'aurais probablement transmis ce dossier à la cour d'appel de la FIA avant d'aller en Australie. En réalité, j'y ai pensé cette semaine. Mais nous n'avons pas assez de temps. Ce ne serait pas juste. Je pense que la chose sera étudiée en Australie."

Le risque qu'une équipe porte réclamation au soir du premier Grand Prix de la saison est donc bien réel, et dans ce cas les commissaires de course auront la lourde tâche de prendre une décision qui contrariera forcément une partie du paddock.

"L'une des possibilités serait que toutes les équipes se mettent d'accord et déclarent ce système illégal, et par conséquent les écuries n'auraient plus le droit de l'utiliser à partir de Barcelone. Mais ensuite, les équipes qui pensent que c'est légal diront 'pourquoi devrions nous faire ça ?'. Puis celles qui considèrent ces pièces comme illégales diront 'pourquoi devrions nous être désavantagés pendant quatre courses ?'," analyse Mosley.

"Il est donc probable qu'il revienne finalement aux commissaires de prendre une décision. Ca fera certainement l'objet d'un appel par les parties qui seront désavantagées. Ensuite l'affaire ira devant la cour d'appel et tout sera tranché."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Équipes Williams
Type d'article Actualités