Les pneus volants ne devraient plus être un problème en 2011

Afin d’augmenter la sécurité en piste, les câbles de sécurité reliant les pneus aux châssis des Formule 1 seront doublés dès la saison prochaine

Afin d’augmenter la sécurité en piste, les câbles de sécurité reliant les pneus aux châssis des Formule 1 seront doublés dès la saison prochaine.

Cette décision fait suite à des pressions exercées sur la FIA, alors qu’une série d’incidents impliquant des détachements de pneus est survenue cette année.

Il ne faut pas remonter bien loin pour retrouver ce type d’accidents puisque lors de la séance qualificative du Grand Prix d'Allemagne, Vitantonio Liuzzi a perdu son pneu avant gauche en se fracassant contre un mur. Timo Glock avait alors dû esquiver le pneu volant en effectuant une manœuvre pour le moins délicate.

On se souvient également de l’accident spectaculaire de Sebastien Buemi durant les essais libres en Chine. Le pilote suisse avait perdu ses deux roues avant lorsque ses suspensions avant s’étaient littéralement effondrées en bout de ligne droite.

Fort heureusement, ces différents accidents n’ont pas été d’une grande gravité pour la santé des pilotes, des commissaires de course ou des spectateurs. Toujours est-il que le directeur de l'ingénierie de McLaren Mercedes, Paddy Lowe, a estimé nécessaire d’accroître les mesures de sécurité à ce niveau.

Et pour cause, ces incidents n’arrivent pas seulement en Formule 1 et peuvent parfois prendre une tournure des plus tragiques. Durant la saison précédente de Formule 2, Henry Surtees a perdu la vie en percutant de la tête une roue échappée de la voiture de l'un de ses concurrents.

Paddy Lowe a ainsi déclaré lors d’une téléconférence de McLaren Mercedes que "les attaches de sécurité pour les pneus sont une préoccupation pour nous. Nous avons connu un tragique accident l’année passée avec Henry Surtees, nous voyons trop souvent les pneus se détacher des Formules 1, trop souvent par rapport à ce qui est prévu dans le règlement, quand les attaches de sécurité ont été introduites".

"Elles fonctionnent mais elles ne sont pas assez fiables. L’une de nos priorité est de constamment mettre l’accent sur la sécurité et nous avons convenus de faire quelque chose pour l’année prochaine – cela a été publié dans le règlement. Nous allons introduire un second câble de sécurité dans chaque coin."

"Plutôt que d’essayer de rendre ces câbles fiables à 100%, nous avons remarqué qu’ils ne fonctionnaient pas lorsqu’ils étaient coupés pour l’une ou l’autre raison à cause de la nature de l’accident. Nous pensons que si nous en installons deux dans chaque coin de la voiture en les faisant fonctionner indépendamment, alors la probabilité que l’un ou les deux câbles résistent augmente fortement."

C’est à la suite de l’incroyable incident qui s’est produit au départ du Grand Prix de Belgique en 1998 que ses attaches de sécurité sont devenues obligatoire en 1999. L’accident avait impliqué la moitié du peloton et de nombreuses roues s’étaient détachées de leur châssis, volant ainsi dans les airs pour finalement atterrir à proximité des pilotes et des spectateurs.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Vitantonio Liuzzi , Timo Glock , Sébastien Buemi , Henry Surtees
Type d'article Actualités