Licence à points : Ericsson mène le bal des pénalités

Tenu responsable d'un accrochage avec Adrian Sutil dimanche dernier à Sotchi, Romain Grosjean a inauguré sa licence à points en 2014

Tenu responsable d'un accrochage avec Adrian Sutil dimanche dernier à Sotchi, Romain Grosjean a inauguré sa licence à points en 2014. Sanctionné d'une pénalité de 5 secondes en course, le pilote Lotus a également vu 2 points de pénalité s'inscrire sur sa licence.

Le Franco-Suisse est devenu le huitième pilote sanctionné par ce système cette saison. Quatre d'entre eux ont été pénalisés à deux reprises, dont Marcus Ericsson. En Italie, le pilote suédois avait d'ailleurs été sanctionné de 3 points pour avoir ignoré des drapeaux jaunes durant les essais libres.

Rappelons que tout pilote sanctionné de 12 points de pénalité en un an sera automatiquement suspendu pour un Grand Prix. Un cas de figure qui ne devrait pas se présenter cette année, alors qu'il reste trois courses à disputer au calendrier.

Formule 1 - Licence à points en 2014
Pilote Ecurie Points de pénalité
Marcus Ericsson Caterham 5 (Monaco 2, Italie 3)
Kevin Magnussen McLaren 4 (Malaisie 2, Belgique 2)
Pastor Maldonado Lotus 4 (Bahreïn 3, Espagne 1)
Jules Bianchi Marussia 4 (Malaisie 2, Bahreïn 2)
Romain Grosjean Lotus 2 (Russie 2)
Valtteri Bottas Williams 2 (Malaisie 2)
Adrian Sutil Sauber 2 (Bahreïn 2)
Jean-Eric Vergne Toro Rosso 1 (Allemagne 1)
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Pastor Maldonado , Adrian Sutil , Romain Grosjean , Marcus Ericsson , Jules Bianchi , Valtteri Bottas , Jean-Éric Vergne , Kevin Magnussen
Équipes Toro Rosso , Sauber , Williams
Type d'article Actualités