McLaren rejoint Ferrari, Renault, BMW et Red Bull

Alors que Norbert Haug, vice-président de Mercedes Motorsport, avait déclaré que McLaren ne se mêlerait pas à l'affaire des diffuseurs, l'écurie anglaise à fait savoir aujourd'hui qu'elle se présentera devant la cour d'appel

Alors que Norbert Haug, vice-président de Mercedes Motorsport, avait déclaré que McLaren ne se mêlerait pas à l'affaire des diffuseurs, l'écurie anglaise à fait savoir aujourd'hui qu'elle se présentera devant la cour d'appel.

Toutes les top-teams se serreront donc les coudes le 14 avril prochain, puisqu'après Ferrari, Renault, BMW-Sauber et Red Bull Racing, McLaren Mercedes va aussi s'exprimer au sujet des diffuseurs utilisés par Williams/Toyota/Brawn GP, jugés illégaux par certains mais approuvés par la FIA.

En Malaisie, les écuries équipées de ce diffuseurs étaient une fois encore devant, ce qui visiblement ne plait pas aux écuries habituées à jouer les premières places et rétrogradées aujourd'hui au milieu du peloton.

Quoi qu'il en soit, c'est peut être ce 14 avril que la saison va prendre un tournant (définitif ?) en faveur des uns ou des autres. Une bien triste histoire, qui aura au moins le mérite d'avoir rapproché Ferrari, McLaren, Renault et BMW-Sauber.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Norbert Haug
Équipes Red Bull Racing , Sauber , Williams
Type d'article Actualités