Mosley, l'unique membre de la Commission F1 opposé à l'arrivée de Räikkönen en F1

Nombreuses sont les voix à s'élever cette année au sujet de la promotion en 2015 de Max Verstappen en tant que titulaire F1 avec l'équipe Toro Rosso

Nombreuses sont les voix à s'élever cette année au sujet de la promotion en 2015 de Max Verstappen en tant que titulaire F1 avec l'équipe Toro Rosso. Le jeune néerlandais, qui a déjà roulé en de nombreuses occasions avec l'équipe de Faenza dans le cadre de sa préparation accélérée à une saison F1 inaugurale, n'a derrière lui qu'un parcours en karting et en Formule 3, et sera âgé de 17 ans au moment de s'aligner sur la grille.

Au terme du récent Conseil Mondial de la FIA de Doha, les règles sportives ont été revues pour le futur, et certains critères d'attribution de la Super Licence -titre indispensable pour piloter en weekend de Grand Prix- ont été revus.

Une façon implicite de serrer la vis

et de faire savoir que le cas Verstappen incarne peut-être une limite qui ne sera plus atteinte dans le futur.

Quand Räikkönen déchaînait les passions

Il y a près de 15 ans, la FIA -ou tout du moins, son Président- s'était déjà montrée très réticente à l'idée de voir le jeune Kimi Räikkönen débarquer en F1 avec uniquement 23 courses d'expérience au compteur. Max Mosley, connu pour être conservateur, avait fait connaître son point de vue tranché sur la question. Pour lui, le fait de voir celui qui avait survolé le championnat de F3 britannique ne pas passer par la F3 Européenne ou la F3000 (ex-FR3.5) n'était tout bonnement pas concevable.

Faisant partie des 25 membres décidant de l'attribution de la Super Licence, Mosley avait notablement été le seul à ne pas donner de vote favorable à l'alignement en course du Finlandais!

"Malheureusement, la Commission F1 ne fait pas toujours ce que je lui dis, en dépit des spéculations qui disent le contraire", ricanait-il. "Je ne crois pas qu'ils aient adopté une position défendable en donnant la licence à un pilote inexpérimenté comme Räikkönen. C'est mauvais, compte tenu du fait que nous avons des critères stricts pour la montée en F1".

"Quand il y a un accident majeur causé par la présence d'un pilote très inexpérimenté en F1, je suis celui qui doit expliquer cela aux médias et devant les caméras de télévision".

Räikkönen fit sensation pour ses débuts F1 avec Sauber en dépit d'une Super Licence conditionnelle, attribuée par précaution pour les quatre premiers GP de la saison uniquement. Le Finlandais tint la dragée haute à son expérimenté équipier Nick Heidfeld et réalisa une riche carrière le voyant passer par les équipes McLaren, Ferrari (avec qui il remporta le titre mondial en 2007), puis Lotus et de nouveau Ferrari, où il disputera la saison 2015 aux côtés de Sebastian Vettel.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Nick Heidfeld , Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso , Sauber
Type d'article Actualités