Todt candidat au poste de président de la FIA

Vingt-quatre heures après avoir reçu le soutien de Max Mosley, Jean Todt a annoncé son intention de se présenter aux prochaines élections de la FIA

Vingt-quatre heures après avoir reçu le soutien de Max Mosley, Jean Todt a annoncé son intention de se présenter aux prochaines élections de la FIA. Il devient ainsi le second candidat déclaré, après Ari Vatanen.

"Suite à la décision de Max Mosley de ne pas conserver ses fonctions et à son soutien sans équivoque de ma candidature, j'ai écrit aux membres de la FIA pour les informer que je souhaitais me présenter à la présidence de la FIA," indique le Français.

"Mon intention est de continuer et d'approfondir le travail remarquable effectué par le Président Mosley, qui a travaillé sans relâche pendant 16 ans pour renforcer les championnats de la FIA et promouvoir la sécurité et une mobilité abordable pour tous."

Par ailleurs, l'ancien patron de la Scuderia Ferrari a déjà dévoilé l'équipe qui travaillerait à ses côtés au cas où les clubs membres de la fédération internationale décideraient de lui confier les clés de la présidence.

"Au poste de président adjoint à la mobilité, je proposerai Brian Gibbons, directeur de l'Association Automobile de Nouvelle-Zélande. Comme président adjoint au sport, je proposerai Graham Stoker, président du Conseil de l'Association des sports automobiles du Royaume-Uni. Et comme président du Sénat, je proposerai Nick Craw, président de l'ACCUS et actuel président adjoint de la FIA."

"Je suis confiant sur le fait qu'ensemble, nous offrirons à la FIA l'opportunité d'élire une équipe gouvernante dynamique, faisant preuve d'une grande expérience et d'un fort engagement," conclut Todt dans sa lettre.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Ari Vatanen , Jean Todt
Type d'article Actualités