Utiliser les limites d'un tracé, un sujet sensible selon Whiting

Par le passé, certaines manœuvres de pilotage ont fait polémique lorsque le pilote quittait la piste et pouvait en tirer un certain avantage

Par le passé, certaines manœuvres de pilotage ont fait polémique lorsque le pilote quittait la piste et pouvait en tirer un certain avantage. C'est ainsi que Sebastian Vettel a pu être sanctionné lors d'un Grand Prix d'Allemagne à Hockenheim, ou plus récemment Romain Grosjean en Hongrie en 2013. Dans les deux cas de figure, les pilotes avaient quitté en partie ou totalement les limites du tracé pour dépasser un concurrent.

Directeur de course de la FIA, Charlie Whiting est revenu sur ce sujet qu'il considère aujourd'hui comme sensible. Il explique sa position et son point de vue général sur cette problématique et sur la notion de "hors piste".

"Les limites du circuit sont devenus un sujet sensible", souligne-t-il. "Fondamentalement, un pilote doit toujours utiliser le circuit. Si une partie de la voiture reste dans les limites des lignes blanches, il est généralement considéré comme étant sur la piste. S'il a les quatre roues en-dehors des limites, il est hors de la piste."

"Un pilote est autorisé à quitté les limites du circuit et revenir en piste sans être pénalisé s'il prouve que c'était en toute sécurité et qu'il n'a pas gagné un avantage. C'est à nous de décider s'il a tiré un avantage en allant hors piste."

"Les circuits sont conçus pour que ce soit plus lent si quelqu'un va hors de la piste, ou au moins pas plus rapide. Mon point de vue, c'est que si vous avez deux roues sur un vibreur et deux roues dans l'herbe, vous n'allez pas plus vite."

Néanmoins, cette vision globale peut être mise à mal par certains cas particuliers. Whiting a révélé qu'une réunion avait eu lieu lors des essais hivernaux à Jerez avec l'ensemble des pilotes. Conclusion : les commissaires de course continueront d'apporter un jugement sur ces manœuvres au cas par cas, toujours secondés par un commissaire-pilote.

"A Jerez, nous avons eu une réunion avec les pilotes pour en discuter. Ils sont d'accord avec ce point de vue général, mais ils disent que certains virages sur certains circuits requièrent un traitement spécial. Nous traiterons chaque circuit de manière individuelle."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Sebastian Vettel , Romain Grosjean
Type d'article Actualités