Alonso appelle au calme pour que Ferrari progresse

A Melbourne, Ferrari n'a jamais été dans le rythme pour pouvoir entrevoir la victoire ou une lutte pour les toutes premières places

A Melbourne, Ferrari n'a jamais été dans le rythme pour pouvoir entrevoir la victoire ou une lutte pour les toutes premières places. C'est à la force du poignet, fidèle à son habitude, que Fernando Alonso est allé chercher la cinquième position, la quatrième après la disqualification de Daniel Ricciardo.

Tout comme son équipe, le double Champion du Monde est parfaitement conscient que le compte n'y est pas pour le moment en matière de performance. Mais il juge prématuré de tirer des conclusions pour le championnat après une seule course et en appelle au calme pour pouvoir progresser dans la sérénité au sein de la Scuderia.

"C'est juste la première course donc personne ne peut dire qui gagnera le championnat, ou qui le perdra", a-t-il rappelé en quittant Melbourne. "Nous devons rester calmes, faire de notre mieux la prochaine fois et essayer de comprendre les domaines dans lesquels s'améliorer et les domaines dans lesquels nous sommes forts."

"Mercedes a paru très fort pendant les essais hivernaux et ils étaient très forts à Melbourne, et ils ont gagné la course parce qu'ils le méritaient. Pour le moment, ils sont un peu devant tout le monde. Nous devons progresser et réduire l'écart au minimum et espérer finir devant eux."

D'un point de vue comptable, le pilote espagnol souligne que l'opération faite en Australie n'est pas si mauvaise, même s'il ne peut pas se contenter du rythme affiché par la F14 T en course.

"Mercedes est très fort mais nous avons 10 points de plus que Hamilton et Vettel [ndlr : 12 après le déclassement de Ricciardo]. Mais nous ne sommes pas satisfaits d'être à 35 secondes de Rosberg et nous devons faire mieux."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Daniel Ricciardo
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités