Alonso : "C'est un privilège d'être chez Ferrari"

Alors que les préparatifs du Grand Prix d’Espagne battent leur plein à Barcelone, Ferrari et Fernando Alonso ont annoncé la prolongation de leur union jusqu’à fin 2016

Alors que les préparatifs du Grand Prix d’Espagne battent leur plein à Barcelone, Ferrari et Fernando Alonso ont annoncé la prolongation de leur union jusqu’à fin 2016.

Le double champion du monde estime être un privilégié de pouvoir rester aussi longtemps dans une équipe comme la Scuderia Ferrari. Il ajoute qu’il pourrait être tenté de continuer l’aventure avec l’écurie italienne au-delà de 2016, s’il ne se sent pas trop vieux et que Ferrari veut toujours de lui.

"C’est une bonne nouvelle pour moi et ma carrière de prolonger le contrat, et de faire cette prolongation jusqu’en 2016. Comme je l’ai déjà dit, j’ai l’intention de terminer ma carrière chez Ferrari. Je ne crois pas qu’il y ait de meilleur endroit pour un pilote de course," a déclaré Alonso.

"Je suis heureux et privilégié, et peut-être qu’en 2017, nous aurons un autre contrat. Je verrai si je ne suis pas trop vieux et si Ferrari veut encore de moi."

Alonso ajoute que cette prolongation ne change rien pour lui. C’est un simple retour des choses entre deux parties qui s’accordent à la quasi-perfection depuis leur mariage à la fin de la saison 2009.

"Ce n’est pas un grand changement dans ma tête. Depuis de nombreuses années, il était déjà très clair que je voulais courir ici, et malgré ce contrat, la stabilité était toujours de 100% dans mon cas. Ce n’était qu’une confirmation publique, rien n’a changé dans l’équipe. Je dois dire que c’était une décision facile pour nous. Nous avons commencé à en parler il y a une ou deux semaines et nous voulions continuer ensemble."

"Je suis heureux avec l’équipe et ils semblent être heureux avec moi. Ainsi, nous nous sommes mis d’accord et avons signé une extension de contrat. Nous avons convenu de l'étendre jusqu'à fin 2016 et tout est plus clair pour nous, pour les membres de l’équipe et pour la stabilité de chacun. Cela s'est fait d'un commun accord."

Ce contrat est synonyme de stabilité pour l’Espagnol qui ne quitterait Ferrari pour rien au monde. Il le rappelle : quelles que soient les difficultés rencontrées par la Scuderia, l’équipe dirigée par Stefano Domenicali quitte rarement les avant-postes.

"La F1 est imprévisible et il est impossible de prédire qui gagnera des championnats avant même qu’ils n’aient commencé. C’est sûr que je suis dans la meilleure équipe possible pour lutter pour des championnats. Certaines autres écuries montent en puissance puis redescendent, elles ont de bonnes et de mauvaises années. Chez Ferrari, dans les pires saisons, vous terminez deuxième ou troisième du championnat du monde. C’est donc quelque chose que seule Ferrari peut offrir à un pilote."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités