Alonso : "C'était un peu un cauchemar"

Parti quatrième sur la grille de départ, Fernando Alonso a finalement conservé cette position à l'arrivée

Parti quatrième sur la grille de départ, Fernando Alonso a finalement conservé cette position à l'arrivée. Mais le pilote espagnol a rapidement été distancé par les Red Bull en course, et il aurait pu terminer derrière Daniel Ricciardo sans les problèmes rencontrés par celui-ci. Avec une stratégie décalée, Nico Hülkenberg a lui aussi menacé le pilote Ferrari.

Sans jamais penser au podium, Alonso est allé glaner 12 point supplémentaires, au terme d'une course qu'il comparerait presque à un "cauchemar" tant il n'était pas à l'aise avec sa F14 T ce dimanche.

"Je me suis senti lent tout au long de la course", a-t-il confié. "Je n'étais pas assez compétitif. Je n'étais pas assez rapide dans le premier relais pour suivre les gars de devant, et quand nous avons opté pour un autre train de pneus mediums, je n'étais pas à l'aise avec l'équilibre et les freins. C'était un peu un cauchemar."

Pour Alonso, c'est une déception. S'il ne pensait pas pouvoir suivre le rythme de Mercedes, il espérait pouvoir mener davantage la vie dure à Red Bull sur ce deuxième Grand Prix de la saison.

"Hier après les qualifications j'ai pensé que nous pourrions concurrencer Red Bull, peut-être pas Mercedes, mais rouler un peu plus proche des Red Bull au moins. Malheureusement ce n'était pas le cas. Nous savons que nous manquons de performance pour le moment, nous devons progresser. Mais d'un autre côté, je n'ai eu aucun problème vendredi et samedi, mis à part l'incident avec la Toro Rosso, et dimanche aucun problème non plus. En Australie nous avions eu des problèmes électriques dans le premier relais, mais ici tout fonctionnait très bien."

La recherche de performance devient donc urgente pour Ferrari, tandis que Alonso estime avoir fait mieux que limiter les dégâts sur le plan comptable en ce début de saison : "En regardant notre performance lors de ces deux courses, avoir un point de moins que Hamilton et neuf de plus que Vettel est la chose la moins négative."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Nico Hülkenberg , Daniel Ricciardo
Équipes Toro Rosso , Ferrari
Type d'article Actualités