Alonso pouvait prolonger avec Ferrari jusqu'en 2019

Fernando Alonso comme Sebastian Vettel ont été amenés à prendre des décisions difficiles cette année

Fernando Alonso comme Sebastian Vettel ont été amenés à prendre des décisions difficiles cette année. Sur un marché des pilotes en théorie fermé contractuellement, les deux Champions ont chacun de leur côté développé le souhait de quitter leur équipe respective, comme lorsque Hamilton avait lui-même songé quitter sa McLaren pour faire route ver Mercedes, en 2012.

L'idée ayant germé et pris possession des pensées d'Alonso et Vettel, il était devenu difficile pour leurs équipes respectives de tenter de maintenir à la maison leurs poulains, désireux de changer de pré.

"Il n'y a pas eu un moment spécial de l'année où j'ai ouvert les yeux", explique Alonso. "L'an dernier, j'avais des doutes concernant 2014. Je savais qu'il y avait un grand changement de règles et qu'il était bon de vérifier comment 2014 allait se passer pour Ferrari".

"Peut-être que vous n'êtes pas d'accord"...

En réalité, le pilote espagnol aurait même pu envisager l'avenir sur le très long terme avec Ferrari en début d'année. Il assure en tous les cas que sa décision n'a pas été prise grâce à une autre perspective placée sous le nez à l'époque.

"On a essayé de voir ce qui était la meilleure possibilité. On pouvait aussi renouveler le contrat jusqu'en 2019", avoue-t-il.

"Il se passait des choses pendant l'année. Ensuite, de l'intérieur on voit les choses, comment ça bouge, quelle direction ça prend pour le futur. Peut-être que vous êtes d'accord ou pas. Peut-être que j'étais plutôt en désaccord. Et qu'il fallait dire au revoir. En septembre, j'avais pris la décision, mais je n'avais rien d'autre [comme option ouverte]. Après ça, j'ai commencé à regarder des possibilités, et j'ai confiance concernant ce que j'aurai".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités