Alonso quatrième malgré Kvyat

Pendant un temps, les observateurs s'attendaient à voir Fernando Alonso partir en bas de classement

Pendant un temps, les observateurs s'attendaient à voir Fernando Alonso partir en bas de classement. Accroché par Daniil Kvyat en Q2, l'Espagnol a du sa suspension avant gauche décrochée. Heureusement, son équipe a pu réparer à temps, et Alonso en a profité au mieux avec le quatrième temps, malgré une monoplace délicate à piloter.

"Les mécaniciens ont accompli un travail fantastique, même si la voiture n'était pas totalement réparée; la direction était vraiment étrange, très légère sur la droite et très dure sur la gauche. On doit faire mieux la prochaine fois, sans incidents, si possible".

L'incident avec Kvyat a été ensuite scruté de près par les commissaires sportifs, mais Alonso ne cherche pas à blâmer le rookie russe étant donné que l'incident n'a pas été éliminatoire pour l'Espagnol.

"Je n'ai pas vu Kvyat arriver; bon, c'était un peu agressif de sa part mais on a eu de la chance de pouvoir réparer la voiture".

Pour demain, Alonso cherche juste à "faire une belle course" sur ce tracé qui lui a souvent réussi, avec trois victoires (2005, 2007, 2012) et deux poles, dont sa toute première en 2003.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Daniil Kvyat
Type d'article Actualités