Alonso - Un abandon et du terrain concédé à Williams

Fernando Alonso a été le premier pilote à abandonner lors du Grand Prix du Japon, quelques instants après le restart ayant suivi la neutralisation de course en raison des précipitations trop importantes

Fernando Alonso a été le premier pilote à abandonner lors du Grand Prix du Japon, quelques instants après le restart ayant suivi la neutralisation de course en raison des précipitations trop importantes.

C'est visiblement une défaillance électrique qui a immobilisé le pilote espagnol, autour duquel l'essentiel de l'actualité tournait ce weekend avant l'accident de son ami Jules Bianchi.

Refusant de s'exprimer sur le sujet de l'accident en raison du peu d'informations disponibles, Alonso a décrit sa course factuellement.

"Il n'y avait plus de puissance; nous avons perdu l'électricité dans la voiture", explique-t-il. "Heureusement, nous n'avons rien à perdre cette année donc nous pouvons prendre des risques et nous avons perdu aujourd'hui".

Regarder la course depuis le garage était pour le moins frustrant, pour celui qui doit encore confirmer où il pilotera la saison prochaine, en dépit d'un contrat 2015 avec la Scuderia.

"C'est très dur, depuis le début nous ne sommes pas compétitifs et maintenant, nous voulons nous battre contre Williams mais c'est devenu quasi impossible car nous ne sommes pas assez compétitifs. La dernière course compte double donc tout peut arriver, mais nous devons nous améliorer".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Jules Bianchi
Équipes Williams
Type d'article Actualités