Christophe Hurni : "Une belle réussite collective"

partages
commentaires
Christophe Hurni :
Par : Emmanuel Rolland
30 nov. 2018 à 09:00

Auteur d'une saison exceptionnelle en Ferrari Coppa Shell, ponctuée la victoire au championnat mais aussi du titre de la catégorie lors des Ferrari World Finals à Monza, le pilote de Neuchâtel a confié ses sentiments à Motorsport.com.

Drapeau à damiers, #162 Ferrari 488, Team Zenit Sion - Lausa: Christophe Hurni
#162 Ferrari 488, Team Zenith Sion - Lausa: Christophe Hurni
#162 Ferrari 488, Team Zenit Sion - Lausa: Christope Hurni
#162 Ferrari 488, Team Zenith Sion - Lausa: Christophe Hurni, al comando
Le vainqueur Christophe Hurni, Team Zenith Sion - Lausanne
#162 Ferrari 488, Team Zenith Sion - Lausa: Christophe Hurni e #321 Ferrari 488, Scuderia Corsa - Ferrari of Beverly Hills: Thomas Tippl
#162 Ferrari 488, Team Zenith Sion - Lausa: Christophe Hurni
#162 Ferrari 488, Team Zenith Sion - Lausa: Christophe Hurni
#162 Ferrari 488, Team Zenith Sion - Lausa: Christophe Hurni

Dans le paysage automobile suisse, Christophe Hurni est un acteur incontournable depuis plus de 35 ans. Finaliste du prestigieux volant Elf face à des pilotes du calibre de Jean Alesi, le pilote de Neuchâtel s'est essayé brièvement à la Formule 3 à la fin des années 80 avant de se lancer rapidement dans l'organisation de journées de roulage pour les amateurs privés, sur différents circuits, et avec différentes marques prestigieuses, avec sa société Sport Promotion.

Au milieu des années 2000, Sport Promotion lançait également sa structure de Formule Renault pour des sessions sur des circuits européens, mais également pour des apparitions en compétitions officielles, notamment dans le cadre du V de V Challenge monoplace où Christophe Hurni a fait montre d'une belle pointe de vitesse.

Lire aussi:

Parmi ses autres sorties en compétition, on notera deux départs en Boss GP, mais aussi deux départs en GP3 en 2011 avec le Jenzer Motorsport face aux jeunes pousses de la discipline. Sans oublier une première incursion en compétition GT à l'occasion des 12 Heures d'Abu Dabi 2014 sur une Ferrari F458 Italia GT3 du Villorba Corse.

Drapeau à damiers, #162 Ferrari 488, Team Zenit Sion - Lausa: Christophe Hurni

Drapeau à damiers, #162 Ferrari 488, Team Zenit Sion - Lausa: Christophe Hurni

Photo de: Alex Galli

Dans le cadre de ses activités avec Sport Promotion, Christophe Hurni s'est ainsi rapproché du Garage Zénith Sion-Lausanne, une structure avec laquelle il a commencé à organiser des sessions de roulage. La suite logique était une première apparition en Ferrari Challenge – Trofeo Pirelli en 2013, avant que l'arrivée de la nouvelle Ferrari 488 Challenge début 2017 dans le championnat monomarque du constructeur italien n'accélère son implication en compétition.

"Nous avions organisé une journée de roulage avec la nouvelle 488 avec le garage Zénith Sion-Lausanne en début d'année 2017", explique Christophe Hurni à Motorsport.com. "Et il se trouve que je me suis montré plus rapide que le pilote d'essais Ferrai à cette occasion. Là, les gens de chez Ferrari sont venus nous voir en nous encourageant à nous aligner au départ de la Coppa Shell du Ferrari Challenge. C'est comme cela que nous nous sommes lancés".

Nous sommes partis d'une feuille blanche. Rien n'existait, il fallait tout mettre en place.

Christophe Hurni.

"Nous sommes partis d'une feuille blanche. Rien n'existait, il fallait tout mettre en place. Les premières courses ont été difficiles mais, avec beaucoup de travail, nous avons réussi à signer de bons résultats, et finir troisième du championnat".

Une belle première saison également conclue par une septième place lors des World Finals en fin d'année, et qui motivait Christophe Hurni et l'équipe Zénith Sion-Lausanne et Sport Promotion à s'engager pour une nouvelle saison en Coppa Shell.

Une seconde campagne menée de main de maître par les Suisses, avec le titre dans la catégorie et une victoire notamment, puis le titre lors des World Finals à Monza.

#162 Ferrari 488, Team Zenith Sion - Lausa: Christophe Hurni

#162 Ferrari 488, Team Zenith Sion - Lausa: Christophe Hurni

Photo de: Alex Galli

"L'objectif de cette deuxième année était de faire au moins aussi bien qu'en 2017, voire mieux…", poursuit Christophe Hurni. "Et nous avons réussi une très belle saison, avec ces deux titres en fin d'année. C'est d'autant plus satisfaisant que le Ferrari Challenge est une discipline de très haut niveau, très disputées, très serrée, avec souvent une quinzaine de pilotes dans la même seconde. C'est un beau championnat, bien organisé, avec près de 50'000 spectateurs lors des World Finals avec les pilotes de F1 et les dirigeants de Ferrari, c'est magnifique".

"Ce que je retiens avant tout, c'est une belle histoire d'amitié qui nous a guidés durant toute l'année", continue le pilote suisse. "C'est une belle réussite collective, l'ambiance a été extraordinaire entre nous. Cette victoire, je veux d'ailleurs la dédier avant tout à tous ceux qui nous ont soutenus depuis toutes ces années, que ce soit la famille, les amis, les partenaires, l'équipe. Ils ont tous leur part dans ce succès".

Lire aussi:

En 2019, on peut s'attendre à voir Christophe Hurni replonger dans le bain du Ferrari Challenge, même si rien n'est acté pour le moment. "Pour l'instant, on savoure ce succès", conclut-il. "Ensuite, il sera temps de nous mettre autour d'une table et de discuter de nos projets pour l'année prochaine. Nous verrons…" 

 
Article suivant
Interview Fabienne Wohlwend : "Un rêve devenu réalité"

Article précédent

Interview Fabienne Wohlwend : "Un rêve devenu réalité"

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Ferrari
Événement Finali Mondiali Ferrari
Pilotes Christophe Hurni
Équipes Team Zénith Sion-Lausanne
Auteur Emmanuel Rolland