Ferrari - La motivation et le bon état d'esprit de retour

En établissant le meilleur chrono lors de trois des quatre journées d'essais hivernaux à Jerez il y a dix jours, Ferrari a redonné du baume au cœur de ses Tifosi

En établissant le meilleur chrono lors de trois des quatre journées d'essais hivernaux à Jerez il y a dix jours, Ferrari a redonné du baume au cœur de ses Tifosi. Pourtant, la signification de la feuille de temps sur cette session est extrêmement limitée, et il faudra encore patienter pour savoir si la Scuderia a réellement effectué de grands progrès en termes de performance.

Les premiers tests ont toutefois apporté beaucoup de satisfaction dans les rangs de l'équipe de Maranello. Encore incertain sur les performances de la nouvelle SF15-T, Maurizio Arrivabene retient avant tout la cohésion et le nouvel état d'esprit de ses hommes, auxquels il ajoute l'impact déjà positif selon lui du travail de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen.

"Si l'on fait une comparaison avec l'année dernière, ces journées d'essais ont produit des signes encourageants", estime le Team Principal de Ferrari. "L'équipe a très bien travaillé, à la fois à l'usine et sur le circuit, et nos pilotes ont fait un travail formidable, apportant un retour d'information précieux aux ingénieurs."

"Mais surtout, je suis ravi de voir que le groupe a retrouvé sa motivation et son état d'esprit. En termes de performances, je ne crois pas que nos concurrents – un en particulier – ont montré leur vrai potentiel durant ces jours. Je crois que nous découvrirons la vérité à leur sujet et sur nous-mêmes seulement lors de la dernière session à Barcelone."

Le développement au cœur des tests de Barcelone

La semaine prochaine, le travail fondamental sur le développement va s'accentuer lors des quatre jours d'essais programmés à Barcelone. Peu à peu, la recherche de la performance va prendre le pas et permettre d'éclaircir un début de hiérarchie à la fin du mois, deux semaines avant l'ouverture de la saison à Melbourne.

Perfectionniste, James Allison ne s'arrête pas aux bons débuts de la Scuderia à Jerez et rappelle qu'il faut désormais mettre les bouchées doubles pour faire progresser la nouvelle monoplace rouge.

"Nous avons quitté Jerez sans avoir rempli toutes nos attentes, tout simplement parce que nous aurions aimé faire encore plus de kilométrage et parce que l'on veut toujours être plus rapide. Néanmoins, compte tenu de la manière dont cela s'est déroulé, nous pouvons globalement être satisfaits, car c'est un début solide", note le Directeur Technique. "Maintenant, nous devons pousser le travail de développement à Barcelone afin d'être prêts pour la première course à Melbourne."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités