Ferrari, le pire début de saison depuis cinq ans

La Scuderia Ferrari est à la peine

La Scuderia Ferrari est à la peine. Cinquième du Championnat du Monde des Constructeurs après trois Grand Prix, l'écurie italienne ne compte que 33 points au compteur, dont 26 récoltés par le seul Fernando Alonso.

Si le pilote espagnol a pu faire illusion à Melbourne puis Sepang, en échouant à chaque fois au pied du podium, le manque de performance de la F14 T a été cruellement mis en lumière à Bahreïn ce week-end, sur un circuit où toutes les équipes avaient leurs repères après les deux sessions d'essais hivernaux du mois de février.

Ce podium qui se refuse à lui, c'est une situation inhabituelle pour Alonso depuis qu'il porte la combinaison rouge. Arrivé chez Ferrari en 2010, le double Champion du Monde avait frappé fort dès son premier Grand Prix en s'imposant sur ce même circuit de Bahreïn. Il n'y a qu'en 2011 que l'Espagnol avait dû patienter jusqu'à la quatrième épreuve de la saison, en Turquie, pour décrocher son premier podium. Après trois épreuves cette saison, le voici déjà relégué à 35 points du leader du championnat, Nico Rosberg.

Pour Ferrari, même s'il est encore trop tôt pour établir toutes les comparaisons, il faut tout de même remonter à la saison 2009 pour retrouver trace d'un début de saison aussi décevant. Cette année-là, après le Grand Prix de Chine qui constituait la troisième épreuve de la saison, la Scuderia était d'ailleurs dans une situation plus catastrophique encore. Même si le barème de points n'était pas identique à celui actuellement en vigueur, l'équipe de Maranello affichait alors un zéro pointé.

Hasard ou coïncidence, la saison 2009 marquait un tournant très important dans la réglementation technique de la Formule 1. Cinq ans plus tard, la Scuderia a-t-elle mal négocié un nouveau virage d'envergure avec l'introduction d'une nouvelle donne ? Il est encore trop tôt pour répondre à cette question, qui mérite toutefois de se poser. Pour le moment...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Nico Rosberg
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités