Ferrari : Ne jamais sous-estimer un rival comme Red Bull

Après le discours de Toto Wolff, patron de l'écurie Mercedes, qui s'est dit convaincu de voir Red Bull Racing revenir très fort avant le début de la saison, c'est au tour de Stefano Domenicali de jouer la carte de l'extrême prudence

Après le discours de Toto Wolff, patron de l'écurie Mercedes, qui s'est dit convaincu de voir Red Bull Racing revenir très fort avant le début de la saison, c'est au tour de Stefano Domenicali de jouer la carte de l'extrême prudence.

Malgré les multiples soucis rencontrés par l'écurie Championne du Monde à Jerez, le team principal de Ferrari ne veut en aucun cas sous-estimer les ressources de Red Bull. L'Italien estime que le faible kilométrage réalisé par Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo lors de la première session d'essais hivernaux ne sera pas un handicap si leur écurie a déjà identifié son problème.

"Si la nature du problème est clarifiée, Red Bull peut rapidement compenser les kilomètres perdus", assure Domenicali dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. "En deux semaines, ils pourraient résoudre tous leurs problèmes. Il ne faut jamais sous-estimer un rival aussi fort."

De son côté, la Scuderia est sereine quant au travail qu'elle fournit avec sa nouvelle F14 T. Cependant, il est encore trop tôt pour être certain que la monoplace rouge pourra se battre pour le titre.

"Nous avons débuté de la bonne manière. Il n'y a pas eu de mauvaises surprises. Il y a des signes qui disent que notre projet est solide, et c'est pour nous un motif d'espoir. Mais nous ne commencerons pas à voir les rapports de force avant la fin des essais de Bahreïn."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Sebastian Vettel , Toto Wolff , Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités