Ferrari ne pense pas briller avant les "5 ou 6 dernières courses"

Dans deux semaines, Ferrari présentera officiellement sa nouvelle monoplace pour la saison 2015

Dans deux semaines, Ferrari présentera officiellement sa nouvelle monoplace pour la saison 2015. Après la décevante F14 T, celle-ci sera confiée à Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen pour tenter d'effacer une année 2014 catastrophique sur le plan des résultats.

Malgré la restructuration et les nombreux changements apportés en interne, le président de Ferrari, Sergio Marchionne, ne cesse de prévenir qu'il faudra du temps à la Scuderia pour retrouver la place qui doit être la sienne en F1. Il a ainsi de nouveau insisté sur la difficulté du défi qui se présente pour les hommes de Maranello.

"2015 sera une année difficile qui sera un réel test pour l'équipe", a-t-il martelé. "2015 sera l'année de la reconstruction. Ce sera la première année complète de Maurizio [Arrivabene] avec l'équipe. Nous avons démarré tard avec la voiture de 2015 ; certains choix ont été faits par les autres et, avec le recul, je ne les partage pas. Ce sera une année difficile, mais je pense qu'au cours des douze prochain mois nous allons supprimer l'incertitude qui nous accompagne dans la phase initiale."

Le dégel des motorisations comme soulagement

Présent au Salon de Détroit en début de semaine, aux Etats-Unis, Marchionne a toutefois fait part de sa note d'optimisme concernant le potentiel de Ferrari pour la saison à venir. Il ne cache pas son soulagement d'avoir vu le gel des moteurs être abandonné pour 2015 et estime que cela sera une aide précieuse pour son équipe, offrant une marge de progression significative.

"Ferrari se compose d'un millier de personnes qui veulent gagner. Nous avons déjà accompli un bon résultat en parvenant à faire des changements sur les moteurs. Je considère cela comme un accomplissement", a-t-il souligné.

"Je suis encouragé car désormais nous avons la possibilité de faire des changements pendant la saison. Mon espoir est que nous verrons l'amélioration de la performance en piste à la fin de la saison. Je pense que la partie la plus intéressante de la saison 2015 aura lieu lors des dernières courses."

Arrivabene est le capitaine du navire

Comme il a pu le confier à La Gazzetta dello Sport ou à l'agence EFE, Marchionne sait que la Scuderia a énormément de travail à fournir pour redorer un blason bien terne. Il a précisé sa pensée en estimant que les meilleurs résultats étaient à attendre pour les "cinq ou six dernières courses". Le successeur de Luca Di Montezemolo a par ailleurs précisé que son investissement humain ne se ferait pas au détriment de l'équipe qu'il a mise en place. Autrement dit : chacun son rôle.

"Je voudrais dire aux Tifosi que j'irai sur certains Grand Prix, mais nous avons recruté un team principal et il s'occupera directement de la direction de l'équipe", a-t-il confirmé. "Malheureusement, nous sommes en retrait, mais je ne veux pas discuter avec ceux qui veulent créer la controverse ; à la place nous allons garder la tête baissée pour essayer de revenir sur le chemin de la victoire."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Luca Di Montez , Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités