Ferrari traitera ses pilotes avec équité en début de saison

Après la controverse du Grand Prix d’Allemagne et la consigne d’équipe utilisée mais non prouvée par Ferrari, la Fédération International de l’Automobile a décidé d’autoriser les consignes si cela ne nuit pas au sport

Après la controverse du Grand Prix d’Allemagne et la consigne d’équipe utilisée mais non prouvée par Ferrari, la Fédération International de l’Automobile a décidé d’autoriser les consignes si cela ne nuit pas au sport.

Luca di Montezemolo a précisé que ses deux pilotes, Fernando Alonso et Felipe Massa, auront les mêmes chances de remporter le championnat en début de saison mais une fois le cap de la mi-saison de franchi, si un pilote est plus rapide que l’autre, il sera avantagé pour glaner le titre mondial.

"Si je pense qu’un de mes pilotes n’est pas en conditions de remporter le championnat, je changerai cela. Je veux deux pilotes capables de gagner. Je ne veux pas avoir quelqu’un qui est frustré après la première course parce qu’il a eu moins de pouvoir. De plus, les courses sont trop imprévisibles," a déclaré Luca di Montezemolo.

"Ce qui est important, c’est d’avoir une compréhension claire entre les deux pilotes dans les cas et quand cela pourrait être une nécessité. C’est sûr que dans la seconde moitié de la saison, nous devons être préparés d’une manière très ouverte, mais dans la première partie de la saison, il est dans l’intérêt de l’équipe de mettre les deux pilotes dans les meilleures conditions."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Luca di Montezemolo , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités