Les maux de Massa reposent sur les pneus

La transparence de Felipe Massa sur les derniers Grands Prix inquiète quelque peu ses supporters qui sont dans l'incompréhension la plus totale, surtout que le Brésilien s'était montré performant cet hiver

La transparence de Felipe Massa sur les derniers Grands Prix inquiète quelque peu ses supporters qui sont dans l'incompréhension la plus totale, surtout que le Brésilien s'était montré performant cet hiver.

En réalité, le pilote Ferrari reconnait qu'il rencontre des difficultés à faire fonctionner correctement ses pneumatiques, et particulièrement les plus durs.

"Je ne suis certainement pas satisfait car durant tous les essais hivernaux, j'étais content à 110% de la voiture et de la façon dont je pilotais. À la première course, j'étais satisfait de la voiture à 120% et nous avions fait du bon boulot en qualifications et en course."

"Ensuite, quand nous avons changé les pneus, nous avons effectué les quatre courses suivantes avec les mêmes pneus, qui sont plus durs que ceux de Bahreïn, et j'ai souffert. Je n'arrive pas à utiliser les pneus comme je le veux, surtout quand ils sont neufs," explique Massa.

"C'est donc quelque chose que je dois comprendre. Ce n'est pas : tu finis un tour, tu fais ce que tu faisais et que tu étais lent. Je suis en dehors de ce que je dois être et nous devons comprendre quel est le problème."

Stefano Domenicali, le directeur général de Ferrari, ne s'inquiète pas des performances en demi-teinte du vice-champion du monde 2008. Il pense d'ailleurs que l'écurie de Maranello doit le soutenir et l'aider à reprendre du poil de la bête.

"Ce que nous devons faire de notre côté est de nous assurer qu'il se sente à l'aise dans la voiture. Je dirais que pour la première fois ce ne fut pas vraiment le cas ce week-end car il a commencé à se plaindre du niveau d'adhérence dès le début, ce qui n'était jamais arrivé avant. Et pour Fernando, c'était le premier week-end où il n'en était pas très content depuis le début."

"Cette semaine est très importante pour revenir et voir ce qui doit être fait, peut-être sur la voiture de Felipe, peut-être sur les réglages, la préparation et l'appui aéro, car si nous lui donnons une bonne voiture, il sera très bon et très fort. J'en suis sûr. Il nous appartient de lui donner tout ce que l'on peut."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités