Éliminé dès la Q2, Räikkönen n'y arrive pas à Shanghai

A la peine vendredi lors des essais libres, dont il a manqué la première séance à cause de soucis techniques, Kimi Räikkönen n'aura pas trouvé beaucoup de motifs de satisfaction ce samedi à Shanghai

A la peine vendredi lors des essais libres, dont il a manqué la première séance à cause de soucis techniques, Kimi Räikkönen n'aura pas trouvé beaucoup de motifs de satisfaction ce samedi à Shanghai.

Toujours en délicatesse avec la F14 T, le Finlandais a eu toutes les peines du monde à suivre le rythme de Fernando Alonso, et l'écart entre les deux pilotes s'est fait grand jour lors de la séance de qualifications.

Éliminé dès la deuxième partie des qualifications, Räikkönen ne s'est pas montré bavard à l'issue de la séance. Et un Iceman peu bavard, c'est proche du mutisme ! Le pilote Ferrari, qui partira finalement 11e sur la grille de départ, n'a fait que constater les dégâts.

"Ce n'était pas une très bonne séance mais c'était très compliqué, avec des petits soucis au rétrogradage, mais c'est comme ça", a-t-il déclaré, un brin fataliste. Et si la course devrait se dérouler sur piste sèche, cela ne semble pas pour autant le réjouir davantage : "Nous avons eu des soucis sur le sec hier donc on verra bien."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités