Montezemolo y va de son petit mot sur l'affaire Marlboro

Nous vous parlions vendredi dernier du démenti que Ferrari avait publié suite à un article du journal britannique The Times, concernant le code-barres présent sur les Ferrari

Nous vous parlions vendredi dernier du démenti que Ferrari avait publié suite à un article du journal britannique The Times, concernant le code-barres présent sur les Ferrari.

D'après certains médecins, la Scuderia ferait de la publicité subliminale pour le tabac, à savoir Marlboro, avec le code-barres rappelant le logo du cigarettier.

Ferrari avait réagi le jour même avec un communiqué démentant ces accusations, mais son président Luca di Montezemolo insiste sur le fait qu'il est ridicule de prêter attention à ce genre d'article.

"Franchement, je trouve cet argument complètement injustifié. Prétendre que la couleur rouge ou un graphisme montrant un code-barres puissent inciter les gens à fumer frôle le ridicule," a déclaré l'Italien.

"A une époque où, de l'autre côté de l'Atlantique, ils se battent pour fournir un service de soins de santé plus égalitaire, sur le vieux continent européen, de soi-disant experts se grattent la tête pour venir avec des théories qui n'ont pas de base scientifique."

"Par conséquent, il est préférable de ne pas perdre davantage de temps à répondre à ce genre de bêtises qui ne servent qu'à attiser les débats."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Luca di Montezemolo
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités